...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

01 avril 2005

Menu fretin

Je frétille, j'onduleou j'ondoie, ridicule,tu plonges, je bulle,tu fraies, je rougeoie,en apnée, je fabule,faux poisson, je me noie...
Posté par modimo à 22:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

29 mars 2005

Souvenirs ...

Pierre par pierre,on monte le mur,où ne pousse pas de lierre,toujours pour sûr.L'idole était bien en vue,on la hisse dessus.Mes yeux brillent de la façond'une fontaine,l'eau qui s'en échappe est plus pureque tout.Il paraît que la vie continuemais tous ces acteurs sont mortset le théatre éternel continueguidé par le mauvais sort.Tu t'accroches à ton radeaumais tu ne sais s'il le faut,la solitude t'accapare, lourd fardeau,tu sais quel sera ton lot.Des pianos sonnent dans ma mémoire,comme un glaive pour un départ.Je n'irai plus au... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:52 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
28 mars 2005

Au pays du Silence...

Au pays du silence, des champs clos,j'ai perdu mon innocence, les yeux mi-clos.En chemin, j'ai trouvé l'audace,en vain, plus rien ne s'éfface.Dérriere moi, il y avait mes outrages,ces bribes de moi en fin de page.J'avance encore, sous la mitraille,pas encore mort mais déja je défaille.Cette terre me fût étrangére,ces derniers instants outre-mersonnent maintenant à ma porte,j'attends que le vent m'escorte.Au pays du silence, des champs clos,j'ai perdu mon innocence, les yeux mi-clos.
Posté par modimo à 18:50 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
03 février 2005

J'enseigne à des affiches

      Les non-dits ont la peau dure,  j'ai failli à l'armure,  j'entends bien les mots que tu sussurent,  j'irai me cogner contre tes murs.  Ma nonchalance te fait défaut,  promis, je rangerai mes photos,  le formol ne me conserve pas,  aucun rapport aux médias.  J'enseigne à des affiches,  ces idées que je défriche,  n'iront pas plus loin,  j'ai beau tendre les mains.  Je tatonne , je perds ta trace,  je bredouille en revenant de chasse,  la piste... [Lire la suite]
Posté par modimo à 18:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 février 2005

Tout est affaire de pôles...

          Le frimas m'a surpris,  il géle en enfer,  assis sur la pierre,  j'attends le défi.  Je crie et l'esquimau passe,  il est question d'inuit,  de silence, d'eau bénite,  j'ai le sang qui se glace.  Tout est affaire de pôles,  le grand blanc sans chaussures,  grimpé sur mes épaules,  surveille mes gerçures.  J'ai le frisson facile,  la froidure à l'âme,  la retraite habile,  gelé, je me pâmes.         ... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2005

L'heure de l'ange

    Voici venir l'heure de l'ange, désespéré par ma conduite,  mais toujours là, fidèle, résigné,   Imaginons les, penchés sur nos épaules de pauvres mortels, se prenant la tête à deux  mains.   Ils nous accompagnent au quotidien, devant nos choix  sordides, nos petits renoncements.   Alors, ami, je te tire un coup d'aile et courage.              Sorry angel  Sorry so  Sorry angel  Sorry so   C'est moi qui t'est... [Lire la suite]
Posté par modimo à 18:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

22 janvier 2005

Confessions

    Hier soir, j'ai vu «  Les confessions d'un homme  dangereux « , un film bien intéressant.      Voilà, la posture : dans la vie de chacun de nous les espoirs les plus fous en terme d'avenir ont lieu entre notre naissance et une vingtaine d'années.          Pendant cette période, on nourrit notre cerveau de rêves, on pense que l'on va devenir : Einstein, Jim Morrison, Johnny Depp, le Che, Sœur Emmanuelle,    Emmanuelle,  Laetitia Casta,... [Lire la suite]
Posté par modimo à 18:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 janvier 2005

Brûle encore...

Un impossible rêve,   chacun cherche son chat, chacune cherche sa lumiére ...                                                                            On cherche son destin, alors qu'il est entre nos mains.  Courage à ceux qui sont dans la détresse, le bonheur c'est toujours pour... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:42 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
19 janvier 2005

Telle est ma quête,

Rêver un impossible rêve Porter le chagrin des départs Brûler d'une possible fièvre Partir où personne ne part Aimer jusqu'à la déchirure Aimer, même trop, même mal, Tenter, sans force et sans armure, D'atteindre l'inaccessible étoile Telle est ma quête, Suivre l'étoile Peu m'importent mes chances Peu m'importe le temps Ou ma désespérance Et puis lutter toujours Sans questions ni repos Se damner Pour l'or d'un mot d'amour Je ne sais si je serai ce héros Mais mon cœur serait tranquille Et les villes... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:23 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
18 janvier 2005

Ombres et lumiéres

Ombres et lumieres, caches tu ton âme ? Ici ailleurs, quel est ton drame ? L'obscurité, nous apparait comme un révélateur, comment sortir de cette pâleur ? Du négatif, enfin émerger et se révéler.
Posté par modimo à 22:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

 

sign

...