...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

25 mai 2005

Entrejambe ...

Entrejambe et pas de deux,j'épouse la cause officielle,voyage en terre du milieu,entre osmose et juste ciel.Détroit de Formose et carré d'elle,j'expose mon teint fiévreux,innove et me renouvelle,tel est mon précieux.Entrejambe et pas de deux,je réveille l'éssentiel,ce parfum scandaleux,des amours infidéles.La plus belle des séquelles,si tu veux mon aveu,prendre cette étincelleet tomber amoureux.
Posté par modimo à 22:24 - Commentaires [11] - Permalien [#]

24 mai 2005

Lévres ...

A tes lévres, le sel,celui de ma vie,nos langues se mélent,goût de paradis.A tes lévres, le mielcelui de l'envie,nos langues sensuelles,goût de l'insomnie.A tes lévres, le sel,celui des alanguis,nos langues passerelles,goût de l'interdit.A tes lévres, le miel,celui des ébahis,nos langues éternelles,goût d'incendie.
Posté par modimo à 22:46 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
23 mai 2005

Citadelle

     Murs, murs ceux qu'on assiégent,bruits et fureurs jamais finies,quel est donc ce privilège ?d'aimer marcher sous la pluie.Petit soldat portant son glaive,mort au combat de l'amnésie,es ce toi la nouvelle eve ?je pousse la porte, et je prie.Caresser ces blessures anciennes,du pain rompre la monotonie,je veux croire à cette souveraine,et boire ce vin d'ambroisie.Se sentir encore immortel,juste au bord de l'agonie,et venir prendre cette citadelle,juste avant qu'elle ne plie...
Posté par modimo à 18:28 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
22 mai 2005

Satin ...

Entre tes mains, légerje glisse sur toi.Je te sens au plus prés,tout contre moi.Ton grain t'attire à moi,comme un fer aimanté,je perds encore pied,irrésistiblement en émoi.Inutile de résister,je viens et je vais,cela va de soie,tu mesures mon désarroi...
Posté par modimo à 17:29 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
21 mai 2005

Ces mots ...

Cette page blanchequi s'emplit sous tes pas,ces mots tranchentle silence jusqu'à toi.Encore jeter l'encre,ouvrir mes ailes vers toi,et ma peine s'échancre,mon habile entrechat.Entre mes lignes,ces mots d'absence,c'est un signe,une affaire de sens.Caresser le velin,d'un doigt, toucher les appas, et tous ces mots,  les miens,j'aime te sentir toujours là.
Posté par modimo à 18:14 - Commentaires [12] - Permalien [#]
20 mai 2005

Fées...

Mon amour est suivi des fées,perles dans la rosée,Digitales et Mandragores,sous les arbres trouvées,au seuil de ma mort,l'âme légere déja envolée.Petit peuple à mon chevet,voit renaître le poison,tous ces désirs inavoués,le retour du scorpion.Mon amour est suivi des fées,de l'histoire échappées, ces traces de toi,à mon cou, ce trésor,mon désarroi,maintenant, j'attends l'aurore...
Posté par modimo à 19:22 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

19 mai 2005

Perle changeante...

Au paravent, j'ai soufflé mes mots,lentement, j'ai vu ton dos,tu peux sentir ce frôlement,je m'approche et tu m'attends.Sur ton cou, je pose un baiser,sur ce grain de toute beauté.D'un geste, je vois l'envers du décor,ta peau nacrée, ses abords,alors je laisse le charme agir,se laisser aller et partir.Cette peau blanche me fait pâlir,cette rive que je sens venir.Goûter son sucre, sa candeur,ce miel, ce fruit, cette mangue,une touche d'un accord majeur,découvrir cette dune aimanteet sauvage au bout de la langue,voir apparaître cette... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:32 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
18 mai 2005

Ailleurs et puis ici...

Ailleurs et puis ici,les lilas ont refleuri,les matins n'ont plus la même odeur,j'ai enfin retrouvé cette lueur.Ailleurs et puis ici,de mon silence, enfin sorti,j'avance en promeneur,goûtons cette liqueur.Ailleurs et puis ici,j'oublie mes insomnies,je me fais ravisseur,de l'amour déserteur.Ailleurs et puis ici,je reste insoumis,de la cage aux oiseleurs,j'ai sorti mon coeur...
Posté par modimo à 23:14 - Commentaires [10] - Permalien [#]
17 mai 2005

Ispahan

Je me souviens d'Ispahan,ton corps sur la méridienne,les essences de safranet les pluies diluviennes.Nous étions amants,cachés derrière les persiennes,je me rappelle ce temps,où je caressais l'obsidienne.Cette peau sous les onguents,odalisque, magicienne,j'étais ton soupirant,dans nos amours incertaines.Je me souviens d'Ispahan,quand tu étais mienne,de nos jeux d'enfants,je veux que tu reviennes...
Posté par modimo à 16:42 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
16 mai 2005

Un et multiple...

Un et multipleaux vents écartelés,liens et disciples,à jamais outragés.Je viens et m'équipepour la traversée,que rien ne dissipemon goût pour l'aimée.Pour clore le chapitre,en finir avec la franchise,raccrocher le pitre,et j'irai retrouver Cochise.Un et multiple,plaisirs partagés,dernier périple,tu sais, je t'aimais...
Posté par modimo à 19:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

 

sign

...