...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

11 juillet 2005

Envers ...

Envers et contre moi,la plus belle migration,deux souffles, deux voix,tu es la source, l'unisson.Mes lévres éprises,le plus beau voyage,tu es la promise,celle des ombrages.Prendre ce dernier vol,ensemble vers ce paradis,nous partageons l'auréole,en une même amnésie.Envers et contre moi,l'hymne des matins,je goûte à tes ébats,notre histoire de faim.
Posté par modimo à 19:03 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

09 juillet 2005

Tes moments d'égarements...

Tous tes moments d'égarements,ceux où, je me retrouve,tes plus belles pages de roman,où maintenant tu t'ouvres.Caressant ton oblique,humide en une croisée,c'est ta dernière supplique,celle de l'abandonnée.Tu vas dans des pays étranges,peuplés de nuits fauves,et sur le bord du Gange,où sont tes envies mauves.C'est ton coeur qui bat,entre deux souffles, un silence,la plus belle des constances,il te donne le la.Je suis ce rêve amant,je ne peux plus rien,j'attends le moment,où enfin tu viens...
Posté par modimo à 20:30 - Commentaires [9] - Permalien [#]
07 juillet 2005

Ombre fugitive ...

Je vous ai vue, traverser ma mémoire,la passante aux yeux d'ivoire,disparue entre deux riviéres,l'idole de mes larmes de pierre.Je vous ai vue, sortir de mon grimoire,l'infante aux yeux barbares,entrevue entre deux mystéres,l'icône de mes dernières priéres.Je vous ai vue, venir du brouillard,l'aimante aux yeux buvards,apparue hors du sanctuaire,l'idole de mes mains des abers.Je vous ai vue, repartir sans histoire,la constante aux yeux miroirs,suspendue au dessus des airs,déja loin de mon territoire.
Posté par modimo à 19:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
06 juillet 2005

Je reviens ...

Je reviens, ma mémoire d'argentme fait des faux,défaire ces liasses d'enfant,ces maudits mots.Je reviens, ces lettres d'orientm'ont pris au mot,s'il suffisait de prendre son temps,j'aurai crié plus tôt.Je reviens, tu es au courant,point trop ne faut,j'oublie mes espoirs d'errant,je rengaine mon couteau.Je reviens, je suis devenu grand,je range mon appeau,elle est partie en courant,j'ai juste le coeur gros.Je reviens, à travers ces gens,j'avais misé gros,ma vie n'a pas su faire semblant,je repars à zéro.
Posté par modimo à 18:19 - Commentaires [12] - Permalien [#]
05 juillet 2005

Elles ...

Elles se tiennent par le coeur,dans nos pâles vies d'erreurs,aimer une autre elle,pour mieux voler,aimer une autre elle,pour mieux planer.Elles se tiennent loin de mes peurs,mes faux-semblants, mes odeurs,aimer une autre elle,pour mieux rêver,aimer une autre elle,pour mieux jouer.Elles se tiennent hors de ma pesanteur,toutes mes nuits du chasseur,aimer une autre elle,pour mieux trembler,aimer une autre elle,pour mieux vibrer.Elles se tiennent comme des soeurs,loin de mon triste équateur,aimer un autre elle,pour mieux passer,aimer une... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:19 - Commentaires [8] - Permalien [#]
04 juillet 2005

A la tombée...

A la tombée, tu es apparue,telle la rosée, tu es l'ingénue,fourrés, talus et vallées,tu es la lumiére avalée.A la tombée, tu es affranchie,telle une fée, tu es la magie,fougéres, taillis, cépées,tu es l'ombre éclairée.A la tombée, tu es l'embellie,telle l'inespérée, tu es l'envie,forêts, lianes, piérrées,tu es l'inconsolée.A la tombée, tu es dévêtue,telle l'épousée, tu es bienvenue,bosquets, herbes, futaies,tu es la nuit outragée.
Posté par modimo à 19:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

03 juillet 2005

Mots rêvés...

Je suis le guetteur des mots rêvés,un chercheur de verre à pieds brisés,un observateur de papillons échappés,posés, là sur le bout de mes baisers.Je suis l'inventeur de la pêche sans filets,sans avoir l'air d'y toucher,je me fais fort de ne plus m'égarer,ton sextant pour me guider.Je suis un navigateur zélé,sans bateau ivre à mener,un rameur de la contre allée,ramené par la marée.Je suis le guetteur des mots rêvés,un travailleur de l'amer aimé,le temps d'un naufrage, coulé,les phares se sont faits désirer.
Posté par modimo à 17:56 - Commentaires [13] - Permalien [#]
02 juillet 2005

L'histoire d'un enfant brun ...

L'histoire d'un enfant brunétourdi de lumiéres,un enfant sans fin,orphelin de fréres,qui a cultivé son absence,au point d'en faire un art,plus rien pour sa défense,il reste juste, là où je pars.L'histoire d'un enfant brun,enfoui sous la poussiére,un enfant sans fin,cruel, parce que si fier,qui a pris son silencepour un jet de pierre,à trop aimer les offenses,il a oublié ses priéres.L'histoire d'un enfant brun,assoiffé de différences,un enfant sans finla marge est son amie,il ignore les nuances,sa grâce sera impunie.à celui qui ne... [Lire la suite]
Posté par modimo à 15:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
30 juin 2005

Charme trouble ...

Avoir le charme trouble,des images à travers eaux,trempé, mouillé jusqu'aux os,sous cette pluie qui redouble.Quelle belle moiteur,humide, jamais vraiment sec,au fil des heures,je ne suis bien qu'avec.Des amours à la trempe,inondés mais à l'eau,ça m'a plus et je lampe,cette source sur ta peau.Tropicale aventure,la mousson sur moi,te voir sous toutes les coutures,les bras en croix.J'aime à la coule,ce lit de riviéres,pas une mince affaire,je bois, me saoûle.
Posté par modimo à 20:24 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 juin 2005

Mes jours écarlates...

   Quand le pourpre me vient,ce sang au bord de mes lévres,la chaleur qui devient fiévre,exister sous tes mains.Quand ce rouge est à boire,je coule sur tes flancs,et me perds indécent,telle est mon arêne ce soir.Un rubis échappé de mes ordinaires,vient à moi dans mes veines,la plus belle des fontaines,à s'en coudre les paupiéres.Un drapeau taché de soleilbat au vent comme une flamme,ces touches devenues ma gamme,ce sont les notes à ton éveil.Je fais encore l'acrobate,sur ce fil posé là haut,drôle d'affaires de peaux,ce sont... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:12 - Commentaires [10] - Permalien [#]

 

sign

...