...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

09 septembre 2005

La misanthropie des sages ...

La misanthropie des sages,ma petite philosophie à l'usage,sans Lise et sans lasse,s'enlise et s'enlace,double tresse et fleurs d'orages,détresse, ampleur et message,mélange en terre et fane,quand tu tombes en panne.Écarteur à mystéres infâmes, étoiles à lueurs de trâmes,boussole rompue aux enfers,Eléonore comme un repaire,Miss manquante solaire,je te salue quand j'y pense,honnie, mâle parti pris,tu t'amuses , mens et ris...
Posté par modimo à 00:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

07 septembre 2005

Ad Libido

De Miller, ton sourire vertical,l'alarme de tous mes désirs,le lueur pâle qui me fera mentir,ce couloir de ma mise à mal.Ad Libido, répétez ces mots,des sens à elle sur sa peau,Ad libido, répétez ces mots,le miel et le sel sur sa peau.Péninsulaire et radicale,puits et abysse de mes délires,meutriéres où s'abrite le chenalluisant d'ardeurs tropicales.Ad Libido, répétez ces mots,des sens à elle sur sa peau,Ad Libido, répétez ces mots,le miel et le sel sur sa peau.
Posté par modimo à 23:41 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 septembre 2005

L'antre du dragon

Je reste bouche bée aux idées closes,moi qui n'espère plus rien désormais,ni ravin à venir, ni poisons à inhaler,moi qui n'ai vu des épines que les roses.Linceul, l'autre pas, l'amour sans fin,j'excuse les hommes de leurs chagrins,je ne punis personne des importuns,moi qui n'ai que lacunes et yeux bruns.j'hypothéque mon infortune pour tes seins.Mille et une chevilles de bois maintenantl'antre du dragon est sans joie, souventcapsules de vie se perdent en eaux,bulles éphémeres de lits, note mon dos.Carcasse épiée sous ton ventre jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 septembre 2005

Abandonnement

Vierge sombre des piliers de mon âme recluse,viens à moi, lumiére blafarde, tendre muse,le calvaire d'absence découvre ces mots songes,la travée que je n'atteins pas, ce temps me ronge.Socle vide, offrandes à jamais dévoilées,cette cire brûlée sur une peau déja sans vie,mes genoux blessés de priéres oubliées,je suis debout, faisant l'office sous la pluie.Le bois de cette croix de misére bleutée,je suis les mains vides et la cervelle cabrée...Abandonnement, j'ai aimé...
Posté par modimo à 23:33 - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 septembre 2005

Nuances ...

Aimer tes nuances, comme inespérées,mettre à jour, l'ombre de ces percées,repeindre mes murs blanchispar le temps des affranchis.Il est un songe aux couleurs ocréesqui vient dans ces nuits sans roséetendre une toile au destin sans un crireprendre l'étoile de l'insoumis.Aimer tes nuances, comme morcelées,prendre l'amour pour une jolie traînée,étreindre ces touches sur l'infinipour en faire un bouquet d'envies,il est un temps pour la destinée,ce trait noirci au dos de ma ligne férrée,ton regard met fin à cette nuit,le sombre me parait... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 septembre 2005

Sempiternelles remontrances ...

Où sont passées nos sempiternelles remontrances ?Je croyais que je me passerais du silence.Dis pourquoi, j'aurais cette vie de ligne continue ?Ça me dépasse , ma conduite à perte de vue.Où sont passées nos éternelles délivrances ?Je croyais que je ferais voeu d'innocence.Dis pourquoi, j'aurais pris goût à tes absences ?Ça m'épuise toutes ces grises connivences.Où sont passées nos artificielles circonstances ?Je croyais que je caressais le hasard du bon sens.Dis pourquoi, tous ces trains sont ils en avance ?Ça limite mes... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

01 septembre 2005

Amasse

Amasse à tes pieds, ces biens,c'est bien quels beaux restes,qu'il ne reste de moi, rien,cet émoi qui fût et puis enfin,la fin justifie mes moyens,doyen de nos amours célestes,ce lest que je lâche à ta main.Amasse à tes yeux, tes images,imagine alors nos derniers jours à Trieste,ce tri, n'est ce pas un message,une messe donnée à nos jours otages,ces mots Tage, fleuves sans rivages,la dérive âge qui gagne ma sieste,m'atteste que je perds le sauvage...
Posté par modimo à 18:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
31 août 2005

Esseulé et blanche nuit...

Parfum sans tête, je me dégrise,ma chaîne éteinte ne passe pas,ésseulé et blanche nuit sans toi,perfide occasion pour l'indécise.Le laurier éffronté qui me déssert,ce texte puni de n'avoir vu le jour,ton dessin me reste en travers,j'en ris encore de mon cercle détour.Demain cause et tes éffets,je prends le meilleur et j'empire,petit roitelet découragé,à tire de toi et sans soupirs.Petit nuage d'ailé dans mon grand noir,trépigne et harangue mes humeurs,je courtise l'idée du désespoir,solstice manqué qui jamais ne meurt.
Posté par modimo à 19:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
30 août 2005

Mon enfer

Mon enfer, mon épave de bonnes intentions,je ferme les yeux à ce corps déja froid,lentement et d'un geste, je remonte le drap,je remets le couvert à ce qui n'était qu'illusion.Mon enfer, cet étrave de mes sensations,je brûle encore de cet amour devenu feu,il dévore ce qui n'est pas d'alluvions,mes cendres sont parties aux vents des aieux.Mon enfer, cet enclave de mes perditions,je joue enfin à dompter ce hasard,ce chien sauvage à la traîne du blizzard,sur de moi, je suis muet sous le baillon.Mon enfer, cette lave de mes concessions,je... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:42 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 août 2005

Chagrin d'héllébore

J'ai passé l'été sous un chagrin d'hélléborefuyant ma jeunesse et mes rêves de centaure,j'ai puisé dans mes siestes andalousesde vieux rêves étreints aux formes jalouses.Pélerin sans bâton, je gravis ce mont sensibleoù ce niche, cet oiseau aux ailes terribles.Cette ombre rouge qui sort de moidévaste tout ce qui subsiste hors de toi.J'ai passé l'été sous cet arbre aux bois morts,la griffe du temps n'oublie pas les remords,ma tête est vide et ce vent m'emporte loin,je me retourne et déja le soleil s'éteint...
Posté par modimo à 18:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

 

sign

...