...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

27 juin 2014

C'est ...

            C’est forcément forcé qu’en l’espèce viennent à vivre ces piteuses pièces, c’est forcément vitré qu’en l’espace viennent à marcher sur les traces…   C’est forcément vexé qu’en l’esquisse viennent à se vautrer nos tours de vice, c’est forcément lettré qu’en l’esquive viennent se chevaucher quelques lascives …   C’est fatalement outré qu’en l’escale viennent à se montrer les plus belles fringales, c’est fatalement troublé qu’en l’estampe viennent à se mouiller de... [Lire la suite]
Posté par modimo à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2014

Pourquoi diable ...

              Pourquoi diable tu ne m’aimes plus ? Que veux tu que j’y fasse si cet enfer me dépasse ? Ce pavé que je bats ne me le rend plus, As-tu gardé de mon ombre la trace ?   Un puis des amours voilà que tu me délaisses, Comme ce chien perdu sans plus d’adresse, l’été n’est pas venu après cet hiver si doux, je n’ai pas su traverser la glace et finir à je nous…   Pourquoi diable tu ne m’aimes plus ? Je t’aurai cru plus coriace et moi bien plus... [Lire la suite]
Posté par modimo à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2014

Toi ...

          Toi,   Tu souffles le chaud, tout le long de mon dos, ma pelure délicieuse, mon délice d’amoureuse.    Toi, Tu me passes le mot, pour me faire l’écho, ma tendre, ma curieuse, ma moitié d’orange rêveuse.   Toi,  Tu passes tes doigts piano, chaque note de recto à verso, ma douce, mon impétueuse, mon soleil, ma fabuleuse.   Toi,   Tu viens à bout de mes maux, à chaque jour de notre duo, mon amour,  mon enjôleuse, ma vie, ma... [Lire la suite]
20 mars 2014

Il est des lustres ...

                Il est des lustres, qu'on use des abysses, colossales et maousses, passé des interstices, le soleil se glisse, éclabousse ...       Il est des lustres qu’on abuse des abbesses, minuscules et soiffardes, lovées dans des tresses, venant des lueurs blafardes…         Il est des lustres, qu’on organise des outrages débordants des images pieuses, fallacieux amis sous le corsage, le désir fardé comme une menteuse… ... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2014

N'en jetez plus ...

        N’en jetez plus, la cour est pleine, pas de miracles en vue. N’en jetez plus, c’est plus la peine, toute honte est bue...     N’en jetez plus, bien trop de sable dans cette émission, plus une goutte d’eau potable, c’est la fin de la mission ...     N’ange t’es plus, c’est fini le kérosène, les longs courriers sont à l’ancre, buvards et papiers du cancre, tu peux jeter tes ailes à la benne...     N’ange t’es plus, t’as brulé tous les cierges, ton... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
20 février 2014

L'aimant songe ...

        L’aimant songe, il suffit d’y croire, tout nous attire dans ce noir, l’âme en songe, un dernier parloir, des mots scellés dans le miroir.     L’amant songe, une bulle d’ivoire, si souvent revenir à l’histoire, l’homme en songe, rongé de part en part, fuyant de partout l’espoir.     Lame en songe, coupant comme un rasoir, tout nous tenaille, le cœur dans l’illusoire, le pli est pris, c’est déjà trop tard, un coup de sang pour la mémoire.     L’élément... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2014

Je suis passé outre ...

              Je suis passé outre, bien eau de la, d’ici, je n’y vois que goutte, le rêve est en pluie…   Je suis passé outre, le corps bien empli pas l’ombre d’un doute, la peau sans un pli…   Je suis passé outre, gonflé sous l’étui, plus de fausses routes, à crues, rien ne dévie…   Je suis passé outre, la montée comme un cri, débordant de la soute, à jamais versant d’envies…       Crédits photos :John Jingyjongy / Jerrica purplerose ... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2014

Il n'en est plus question ...

        ll n’en n’est plus question, plus je m’interroge, plus les points s’en vont, les lumières de la ville ne souffrent pas d’oubli les gorges découvertes s’offrent un alibi, plus je m’interroge, moins je fais la liaison …   Il n’en est plus question, ce corps qui bat la chamade ne dit pas non les chants des sirènes t’ont tout étourdi, leurs bouches s’en viennent où tu te trahis, c'est comme un cortège qui te donne la leçon …   Il n’en n’est plus question, la fièvre désormais porte... [Lire la suite]
03 janvier 2014

Souffrez Madame ...

            Souffrez Madame que je m’absente, je gratte une allumette, et le manque prend perpette, dans cette danse, c’est vous l’insolente.   Souffrez Madame que j’invente, j’ai des pensées malhonnêtes, inutile de chercher la petite bête, dans ce jeu, c’est vous l’indolente.   Souffrez Madame que je m’accidente, je sors à peine de la tempête, un blessé juste sorti de sa cachette, dans cet endroit, c’est vous l’impudente.   Souffrez Madame que je serpente je prends... [Lire la suite]
16 juin 2013

Je ne te crois pas ...

        Tu as cessé de déshabiller ces fleurs, tu as cessé de mettre à nu ces cœurs, ton sourire narquois laisse faire le vent, tu ne saurais plus prendre ton élan …   Je ne te crois pas …   Tu en es à peine revenue de toi, tu as pris ce temps entre tes doigts, ton regard ne tiendrait plus la distance, ainsi tu aurais perdu ton insolence …   Je ne te crois pas …   Tu respires doucement sans un bruit, tu comptes tenir un moment sous la pluie, tes lèvres n’ont pas rougi... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

 

sign

...