...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

20 octobre 2006

Transhumain, voyageur...

D'une rive à l'autre, d'un arbre au soleil,de l'amour à fond de cale pour tout fret,de la lune un peu menteuse à nulle pareille,des mots d'une bouche à un coeur en fête... Transhumain, voyageur... D'une peine perdue à un chagrin retrouvé,voyager sans escales pour le meilleur,toute honte bue, il se trouve assoiffé,cherchant à apprivoiser sa peur... Transhumain, voyageur... D'une peau à une seconde, se donner,transports à vouloir de la chaleur,le corps se donne sans se... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:22 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

21 septembre 2006

Le crime...

Le crime pousse dans mon dos,d'où me vient ce joli couteau,ivresse des cimes ou vertige,je me sens cible et peu prodige. Le crime ne vaut bien que mots,tous ceux qu'on enseigne en fardeaux,flèches aux pointes sans prestigestu me reviens comme autant de vestiges. Le crime ne sort pas dessous ma peaul'abri caresse dans le sens de l'égo,si je ne dis plus tien, tu me corriges,je vais là où plus rien ne m'oblige. Le crime se joue de moi sur un credo,habile à me faire... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:54 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 septembre 2006

Ni le bien, ni le mâle...

Avec ton air de malin, tu feras le diable,la fée étrange s'est penchée sur le berceau,une fée voleuse de baguettes redoutable,mes cris deviendraient des mots.Ni le bien, ni le mâle,une tête de chien dans ce jeu de quilles,ni le lien, ni la toile,une paire d'épaules juste un peu fragiles....Avec cet air de vaurien, tu seras coupable,la fée mélange ce qui pourrait être beau,une fée d'automne descendue des érables,mes feuilles auraient le coeur gros. Ni le bien, ni le mâle,une tête de chien dans ce jeu... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
19 septembre 2006

Douce catastrophe...

Lisse est la peau sous l'étoffe,un peu froide aussi, ce sont les mots,je le savais qu'ils ne tenaient pas chaud,encore une illusion, douce catastrophe...Ma tête où se logent des idées insalubresn'abrite plus ses occupants,elles se livrent à des jeux d'enfants,bien que l'âge les rende parfois lugubres.Ce corps devenu imparfait du présentn'offre plus rien à voir,il voudrait rejouer Icare,mais ça craque aux entournures maintenant.L'âme a déserté sans s'en rendre compte,fatiguée de longer ces murs d'ennui,elle... [Lire la suite]
Posté par modimo à 21:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
04 septembre 2006

Mes à coté...

Mes à côté, brisures d'âmes,étagères de rêves infâmes,sous ce tapis, j'en glisse encore,des bribes perdues aux aurores,des chiens sans collier peut être,des habits sales à remettre. Mes à côté, ces histoires sans trame,filatures impossible, quel drame,derrière ces murs couverts de salpêtre,là, juste en dessous de sa fenêtre,des éléphants même pas roses,cette femme à peine dévêtue qui pose. Mes à côté, barrières affranchies, enclaves,belles prisonnières, anciennes esclaves,les anciennes... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:59 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
11 juillet 2006

Décrocher des lustres...

Décrocher des lustres,pour s'approcher de la lumière,les mots qu'elle illustredans ce ciel gris, d'un éclair.Décrocher des lustres,tombé aux genoux de la cavalière,moi l'homme de la cité lacustre,l'aimer à faire chuter les barrières. Décrocher des lustres,abandonner toutes les guerres,je me tiens le long des balustres,à corps perdu, la tête en arrière. Décrocher des lustres,pour s'étourdir de lumière... Crédits photos : Lars RaunTexte : Modimo
Posté par modimo à 23:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

05 juillet 2006

Le fils du vent...

J'ai cherché, cherché les mots magiques,les pierres sacrées, les anciennes reliques,j'ai cherché, cherché ce souffle léger,ces routes que prennent les bergers.Décollé du sol, le fils du ventne prend son envol qu'en rêvant...J'ai prié, prié des dieux oubliés,des saintes aux yeux délavés,j'ai prié, prié des lots de vieux cantiques,ces statues en bord de nos périphériques.Décollé du sol, le fils du ventne prend son envol qu'en rêvant...J'ai chanté, chanté des hymnes pacifiques,les symboles venus de toute l'Afrique,j'ai... [Lire la suite]
Posté par modimo à 00:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 juillet 2006

Etoffe ...

Je suis de l'étoffe de celui qui t'a dans la peau,je m'habille d'un rien pour tout laisser à ta vue,ta chaleur me suffit dans ces jeux, le long de ton dos,la sueur nous lie pour le meilleur, tu es ma corrompue.Je suis de l'étoffe dont on fait les incognitos,je masque de peu la couleur des dernières ambiguës,mes mains suffisent à la peine, à toucher l'anneau,à mon corps défendu, je m'ouvre à l'inconnue.Je suis de l'étoffe que revêtent ces acteurs de no,je joue sur ce fil tendu vers la déconvenue,en... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:16 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
19 juin 2006

Simple appareil...

Pour tout te dire, je ne cherche plus à plaire,tu peux tout voir, même mon coeur de dos,pas de traces d'ailes, juste une ombre au tableau,tu connais maintenant tous mes revers.Je reste ainsi dans le plus simple appareil,tu vois, rien de nouveau sous le soleil... Pour mieux me découvrir, mon corps se laisse faire,tu touches du regard, là où je me fais défaut,les illusions que je dévoile, mon coté verso,tu me cernes au-delà de mon mystère. Je reste ainsi dans... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:24 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
08 juin 2006

No man's Land...

Tous ces mouvements de recul à l'approche,et puis cette vie de reclus comme un reproche,le ridicule prend son temps pour me faire mourir,encore un peu, le feu couve en moi à se nourrir.No man's land, ce pays où je n'emmène personne...Tous ces pieds de lierre mais plus rien qui n'accroche,tout file entre mes doigts, la douleur perce les poches,je ne suis qu'une rumeur, un silence à punir,l'odeur des fleurs ne peut pas tout guérir. No man's land, ce pays où je n'emmène personne... Tous ces volets jamais... [Lire la suite]
Posté par modimo à 07:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

 

sign

...