...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

17 février 2007

Mes mots voyagent...

Mes mots voyagent dans un wagon de nitroglycérine,ici on se recompte inlassablement dans la poussièreun ancien compartiment songe a décroché ébloui de lumière.petite soeur vois-tu ton frère, c'est l'homme penché sur les latrines. Mes mots voyagent dans un wagon de nitroglycérinec'est le salaire de peur pour le poète silencieux,les sentiments sont scellés comme mes lèvres au temps de l'adieu,le loup ne se fait plus les dents maintenant il courbe l'échine. Mes mots voyagent dans un wagon... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

14 février 2007

Le détachement...

Le détachement... Des lendemains à oublier les dimanches,puis le souvenir de ta main sur ma hanche,ces doigts gelés qui se détachent des falaises,c'est aussi mon chagrin d'amour dans la glaise.Le détachement... Comme quand la solitude retrouve la mémoire,que l'ombre de la fée referme mon grimoire,cette margelle brisée du puits des assoiffés,le temps perdu qui nous laisse le long des quais. Le détachement... Le détachement...Des peaux aphones qui se perdent dans le... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:21 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2007

L'emprunté...

Si j'ai souvent donné l'échangele principal et même la monnaiele fond de la timbale et bien plus apréssous mes airs d'emprunté, je dérange.L'emprunté, à brève échéance...Si je suis souvent celui qui mélange au fond de son coeur l'or et l'ivraie,le cours des honneurs, sans se livrer,sans oublier de tuer la peau de l'ange.L'emprunté à brève échéance... Si je cours après des amours étrangesdes solstices qui vont m'oublier,des fleurs sauvages sans regrets,c'est pourtant par amour que je change. L'emprunté à... [Lire la suite]
Posté par modimo à 18:58 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
17 janvier 2007

Au pays de l'absence...

Un mois d'absence, pendant ce temps, une amie luttait et lutte encore pour vivre, j'ai parlé de chansons à venir, je suis allé dans une gare sans prendre de train... Un mois, des mains se sont séparées pour le meilleur, j'ai été ému par une chanson que j'ai reçue, ma fille m'a parlé de son amoureux, des étoiles dans les yeux, on m'a proposé une corde pour aller me pendre, j'ai pris des photos. Un mois, j'ai fait le malin, j'ai vu des arbres déracinés, j'ai fini de lire ce livre sur Barcelone... Un mois, j'ai reçu... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
17 décembre 2006

Dans la brûme...

Photo : ModimoDans la brume, je m'en vais, je vous souhaite à tous de bonnes fêtes...Je pense à ceux qui seront seuls dans ces moments là, mes pensées vous accompagnent...Merci à celles et ceux qui m'ont aidé pendant ces deux années et prés de 500 messages...
Posté par modimo à 23:47 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2006

Ame heureuse...

La belle que j'ai en têteenivre ma destinée,d'un venin doux, une fêtecelle qui voyage masquée. La belle que j'ai en têtedéménage mes idées,elle a des astuces de féecelle qu'on appelle clochette. La belle que j'ai en têtes'arrange de mes pensées,même mes plus noires annéescelles où j'étais poète. La belle que j'ai en têtedérange mes trophées,anciennes gloires imparfaites,celles des douleurs muettes. La belle que j'ai en têtedépartage les huéessur mon... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

28 novembre 2006

Du vent...

Souviens-toi quand je disais que je n'étais que du vent,une porte entre ouverte sur un monde étrange,je filais sous les embruns conjuguant l'imparfait du présent,tu me prenais sous ton aile pour me couvrir de louanges. Souviens-toi quand je disais que je n'étais que du vent,un souffle léger qui viendrait courir sur tes épaules,un oiseau de passage et ses ailes blessées et pourtantmême fatigué, je rêve de ces baisers qui me frôlent. Souviens-toi quand je disais que je n'étais que du ventque je sabrais d'anciens... [Lire la suite]
Posté par modimo à 08:11 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
11 novembre 2006

Pas ma place ...

Le vent fait parti de moi, il me traverse,je chemine avec lui comme une averse,ce sol dérobé, volé à mes pieds,sonne pourtant sans hostilité. Pas ma place... Crâne mis à nu, sous couvert de songes,abonné absent à ce bar aux mensongesoù j'ai trop souvent levé le coude,le chagrin a toujours un goût de soude. Pas ma place... Ces cris qui ne viennent plus vraiment,leurs odeurs que je cherche pourtant,dans la peau du chasseur, je bredouille,un vague souvenir, ces... [Lire la suite]
Posté par modimo à 01:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
29 octobre 2006

La place du mort...

Tout ce paysage qui défile,cette fausse idée de vitesse,cette envie de vie tranquilledans vos yeux, j'ai lu la détresse. La place du mort, que rien ne protège... La trajectoire reste imparfaite,toutes ces lignes perdues à franchir,victime illusoire en retard à la fête,le temps se presse de me voir partir. La place du mort, que rien ne protège... Les phares chassent pour moi cette nuit,tous ces corps attablés à l'ignorance,ça parle de... [Lire la suite]
Posté par modimo à 18:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 octobre 2006

De ce que je sais...

De ce je sais, c'est à dire pas grand chose,à peine un trait,l'ébauche d'une fleur éclose.De ce que je sais,la vie, les épines et les roses,à s'y piquer,me reste quelques ecchymoses.De ce que je sais,la musique, les mots, ses virtuoses,à s'essayer,il y a si peu sous ma prose.De ce que je sais,de ma bouche, mes mains qui n'osent,à t'approcher,toutes ces extases que je suppose.De ce je sais,la mort, ces jeux auxquels je m'expose,tu sais en vrai,c'est toi qui me fait quelque chose... ... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:05 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

 

sign

...