...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

18 décembre 2015

Pour de faux ...

        Pour de faux, pour de vrai, jouons à s’empourprer les jours, nous avons le choix des armes, voyons où nous mène ce charme, si nous sortions sans tambour, battre cette campagne sans après…       Pour de faux, pour de vrai, à tâtons, avançons à pas de loup, nous apprendrons en chemin, cette folie qui nous vient en grain, passagers, de tes lèvres à mon cou, Oser se perdre, s’aimer à l’essai…       Pour de faux, pour de vrai, si nous savions, ce serait... [Lire la suite]

11 décembre 2015

De toi à moi ...

        Toi qui goûtes le fruit du doute, toi qui crains de faire fausse route, la vie n’est jamais à bout de surprises, ce paysage incertain file dans le pare brise…       Moi qui ignore tout de ce voyage, moi qui ne crains pas les orages, la vie n’est jamais à bout de traitrises, encore un coup tordu sous la chemise…       De toi à moi, la belle entreprise, le prince des charmants et sa marchandise, la reine des perdants reprend sa mise, de moi à toi, on presse... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2015

Au bout ...

        Au bout de ma lame, je tiens la coupable, je n’en ferai pas un drame, je serais même aimable…       Au bout de mon œuvre, je connais la faim, j’ai repéré tes manœuvres, j’ai même fait le lien…       Au bout de mes rêves je passe pour un ange, je te la fais brève, sur terre, rien ne change …       Au bout de ma ligne je vois venir l’estampe, les mots que tu signes l’encre ou tu trempes …       Au bout de mon âme, ... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 octobre 2015

J'ai ...

        J’ai froissé notre amour de papier, J’ai détaché toutes les lettres, j’ai mélangé tout notre alphabet, j’ai tout jeté par la fenêtre…       J’ai plombé notre amour sur le fil, j’ai laissé glisser les idées sur l’eau, j’ai tenté l’impassible, immobile, j’ai coulé ce bateau bien trop beau…       J’ai trempé notre amour dans le noir, j'ai ancré ce navire aux abysses j’ai tempêté contre tes marées d’espoirs j’ai dérivé au pays perdu d’Alice …     ... [Lire la suite]
21 septembre 2015

Dans ces yeux de hasard ...

          C’est fou le mâle que tu te donnes quand je regarde bien ce jeu d’images, ce que tu effeuilles dans ce partage, ce parfum de scandale ne trompe personne…       Tu montres à qui veut l’entendre l’essence de ces cris qui portent à confusion, ils viennent s’agripper à ce sens à foison, innombrables amis couverts de cendre …       Belle découverte à qui sait t’y voir, nageuse experte dans sa tour d’ivoire, tout se passe dans ces yeux de hasard, ... [Lire la suite]
14 septembre 2015

Apprendre ...

      Je n’ai plus rien à t’apprendre que tu ne saches déjà, tu savais bien à quoi t’attendre en me tendant les bras…       De peur que la nuit vienne à toi, tu as allumé toutes les lumières, le danger n’est jamais où l’on croit, tu auras beau ma belle, faire la fière…       Souvent la vie n’est qu’un vilain prétexte, une course un peu vaine contre soi, cette pièce que tu vantes de connaitre le texte, te demanderas plus que ce jeu là…       Ce... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

31 août 2015

Doctrine numéro 18 ...

        Tu peins tes lèvres en bleu comme un ciel du sud. Tu surveilles du coin de tes yeux ces oiseaux de solitude…       Tu rêves l’amour en bien mieux comme un enfant maussade. Tes mèches rebelles sont un aveu, ces soirs où tu chantes la saudade…       Doctrine, numéro dix-huit, comme un doux rêve qui prend la fuite …       Tu marches où les braises n’y voit que du feu, comme portée par des bras sans méthode. L’insolence à tes pieds, c’est... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 août 2015

Elle m'a dit ...

        Elle m’a dit, ne pas succomber à cet effet d’aubaine, pourtant, je l’ai vu perdre pied en restant à la traine …       Elle m’a dit de but en blanc qu’elle aimait la dentelle, les épices douces et le safran, et une aimable ribambelle …       Elle m’a dit, le rose aux joues, en laissant tomber la bretelle, pour un non, un oui, c’est tout, qu’elle misait tout sur la belle …       Elle m’a dit en ce marrant, qu’elle fréquentait les... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
07 août 2015

Ne prétends pas être le vent ...

      Ne prétends pas être le vent, si tu n’es que la poussière, ne claque pas la porte en partant si  tu n’as pas épousé la colère …   Autant en emporte les sentiments, le souffle dans ta bouche si fière, rien n’est vraiment plus important que nos corps luisants, épris de lumière…   Vraiment s’en tenir à la pièce maitresse, La peau à la dérive, aller où nos bas nous blessent …   Ne prétends vendre la mèche si ce feu n’habite plus tes yeux, regarde cette blessure que je... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 juillet 2014

Y a pas de Mystère ...

          Y a pas de mystère, pourtant il y en a une, celle qui prend l’amer et s’en fait une fortune …   Y a pas de Miss Terre, pour autant l’amour des dunes vient au vent d’hiver et  s’en vont nos rancunes…   Y a pas de Mystère, ce parfum parti d’acétone, porté par des jours de prière la traversée au cœur de la zone …   Y a pas de mystère, même pas de Mister qu’on racolle, celui qui revient d’hier et prend des chemins sans école …   Y a pas de Mister, ... [Lire la suite]
Posté par modimo à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

 

sign

...