...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

27 mars 2006

Jouons...

Jouons à s'empourprer, à se mettre en joue,passons du lit vide à l'agoniejouons à s'éprendre, à se mettre à genoux,pesons nos mots à l'envie.Jouons à s'étonner, à se perdre en nous,trempons nos lèvres au nectarjouons à se lover, à se rendre plus fous,laissons nous venir sans crier gare.Jouons à s'intriguer, à trouver le goût,misons sur nos échines,jouons à s'enrôler, à tenir debout,voyons où vont les clandestines.Jouons à s'emmeler, à ouvrir le verrou,prenons nos clés à la ceinture,jouons à s'éveiller,... [Lire la suite]
Posté par modimo à 18:12 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

26 mars 2006

Obsession ...

Je ne suis pas revenu d'elle,chaque jour impayé sonne le rappel,du coin de l'oeil, je la veux entiere,et cette peau devient si necessaire.Obsession, que rien ne cesse... Je passe pour un embelli à ces yeux,l'instinct me ramene au délicieux,ébahi dans cette ronde sensuelle,elle se succéde à elle même, si belle.Obsession, que rien ne cesse...Je tourne en rond, comme un fauve sans la cage,des o se tracent de ma bouche en nuages,à sa suite, je me répéte infini,la suggestion me brûle au fond du lit.Obsession, que rien... [Lire la suite]
Posté par modimo à 18:54 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
08 mars 2006

Piéces à conviction ...

Tu me déshabilles du bout du regard,lentement je devine où tu t'égares,je sais, tu veux en venir aux mains, laver l'affront au creux de tes reins.Tu me dénudes, je suis au courant,sans un bruit, tu prends ton temps,avec précaution à pas de louve,c'est bien ma chair que tu éprouves.Tu me dépouilles de mes mots de trop,avidement, un à un le long de mon dos,tu joues à colin-maillard en trichant,sous le bandeau, tes yeux impatients.Tu me détrousses de mon peu de monnaie,celle qui sonne et trébuche à tes pieds,je me déleste... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:16 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
04 mars 2006

Tropisme...

Mis en trop peu, maintes entreprisesme rappellent ces eaux tropicales,le goût d'airain, pour une emprise,la dérive usuelle, verticale.Mis en trop peu, sur une éprise,je décèle d'où me vient ce mal,cette dalle humide comme une méprise,les épaules pliées sous l'ovale.Mis en trop peu, plus qu'une traîtrise,je démêle l'écheveau verbalde cette chaleur qui m'attise,en route vers cette terre animale.Mis en trop peu, je perds la maîtrisede ce jeu, touché par le malqui va partout où les hommes gisent.Mis en trop peu, toutes... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 mars 2006

Promenons-nous...

Promenons nous dans l'émoi,jambes au cou, faisons l'éscale buissonnière,chaque détour me mène à toi,cheminons dans ce train d'enfer.Promenons-nous sans mandat,chaque tremblement, me rapproche de l'éther,ce coin de ciel à découvert, en bas,échinons-nous à gravir la messagère.Promenons-nous hors des grabats,à petits pas glissés, se laisser distraire,chaque frisson m'amène à l'entrechat,faisons le tour de la propriétaire.Promenons-nous dans ce désarroi,le verbe haut et l'assurance mensongère,chaque espace rendu me mets... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:58 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
18 février 2006

Rapiecé...

Des morceaux de moi aux quatre coins,dispersés et quelque part pillésdans cette chambre à coucher,je me retrouve sous tes mains.Syllabes détachées de chacun des cris,sur ce lit, l'ombre de nos ébats,part belle de cette journée sans habits,je morcelle ces heures dans tes bras.Tranché sous la lumière du jour,abonnée distante de mon paradis,lamelles d'envie, perdues alentour,je me brise là, toujours à ta merci.Des bouts évadés dans pénombre,anoblis par cette reine qui divise,tombés de moi, tu les dénombres,dans le décor... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

17 février 2006

Aléas ...

      Aléas de la vie d'émois, paresses, et ces possibles jeux d'ivresse,alinéas signés sous les caresses,plus qu'un constat qui se dresse.Aléas de la mission des sens,consignés à chaque page d'offense,délicats délits d'errance,d'elle à moi, quelle éloquence.Aléas de la mise en tendresse,du bout du doigt, chercher l'adresse,cette mise en plis pour que cessece tracas de soi qu'on laisse.Aléas, des bris de moi, par prudence,mots ôtés de ma bouche pour la danse,émotives attentions que ce... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 février 2006

Baisers intermittents...

Déposer des baisers intermittents,jouer l'aguiché fermé, se donner en spectacle,en coulisse, j'ai le trac des débutants,en attendant que débute le miracle.Déposer des baisers intermittents,tout le long de cette colonne, j'orchestredes partitions particulières, je reprends,coté cour, je m'approche, pâle terrestre.Déposer des baisers intermittents,traverser le lointain jusqu'à toi,dans un souffle me mettre en avant,le verbe haut, maintenir le débat.Déposer des baisers intermittentscoté jardin aspirer la lumière, étourdi,... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:56 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
05 février 2006

Turbulences ...

Porté par un courant d'elle, je m'agite,quel beau bonze je fais là, je lévite,son souffle bouscule mes latitudes,je ne me tempère plus, je dénude.Turbulences particulières...Secoué par l'humeur passagère, je décolle,quel transport m'élève là, je m'envole,ses manières se dévoilent à la suite,je me livre à elle dans ce transit.Turbulences particulières...Vibré par une secousse d'elle, je palpite,quel battement dans mes bras, je m'ébruite,son tempo bascule mes préludes,je ne différe plus, j'exsude.Turbulences... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
01 février 2006

Insinuations...

Plus que des insinuations, je courre à ma perte,la quête de fissures peu à peu me déconcerte,plus que toutes ces promesses inusitées,j'emprunte un chemin de montagne avalée.Plus que des positions, je tente cette offerte,les méandres d'elle me mettent en alerte,plus qu'une faille où je joue d'emblée,l'étoffe du éros à peine froissée.Plus que des propositions, à langue couverte,l'eau à sa défense vient à ma desserte,plus que l'aperçue dans la vallée,je m'immisce auprès de l'initiée.Plus que ces processions aux îles... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

 

sign

...