...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

10 juillet 2006

Jamais assez...

Ma succession d'encres enlacéesne cesse jamais de m'éclabousser,le tracé me laisse transis d'émois,cette douce nécessité de tes bras. Jamais assez, toujours à toi... Une belle assise à la panacée,comme une jolie rime à la passée,moi qui suis sensé finir à plat,je suis ton obligé en deçà. Jamais assez, toujours à toi... La solution est de tout renverser,sans se soucier de se nuancer,je danse sous ce ciel d'ébats,pour en récolter les éclats. Jamais assez, toujours à toi... J'aime encore là... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

07 juillet 2006

Faustine...

Faustine trempe mes mots dans de l'acidejuste pour voir si l'or reste à la fin,elle n'aime pas les eaux trop limpides,et préfère ce trouble où elle me tient.Faustine me rejoue une réplique du Cid,cinq cent hommes, il en reste combien ?elle dénombre ces amants trop rapides,et compte ses nuits de va-et-vient.Faustine me prends pour un candidequi se brûle au bûcher de ses reins,elle attise ma mécanique des fluides,et espère que mon feu sera sien.Faustine me guette de ses rêves avidesà toucher du songe... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 juillet 2006

Transports en commun...

Je connais ton amour des voyages,ce goût dans ta bouche en mouvement,tu ne laisses rien aux hasards du tangage,ces bruits qui reviennent lancinants.Tous nos transports en communne laissent aucun désir en chemin...Je connais ces rivières prises de cours,ces lâchés dans le vide qui m'appellent,tu me prends par le col et m'entoure,les frottements se font étincelles. Tous nos transports en communne laissent aucun désir en chemin... Je connais ton appel à ce partage,ces lueurs en éveil des... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
15 juin 2006

Nouvelle frontière...

Entre terre et mer, le soleil fait sa place,l'ombre de ton corps qui m'embrasse,le fier à bras se réveille en moi,l'amour n'en restera pas là.Nouvelle frontière... à te plaire...Entre deux, la partie se rejoue ainsice terrain de jeu où je m'étais endormi,l'appel de la reprise des inavouésme cueille à chaud, il va m'emmener.Nouvelle frontière... à te plaire...Entre jambes et coeurs, le chemin s'insinue,je suis voyageur le long de rives émues,peu à toi, mon état lenteur reprend vieà mon insu, il revient de sa... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 juin 2006

La femme qui dit oui...

Elle voit les risques entre mes mots,la sueur, le sang et les chaos,elle sauve l'orient qui dort,l'ardeur des corps à corps.La femme qui dit oui...Elle marche quand tout s'arrête,debout, elle relève encore la tête,elle vient dans tous mes rêvesles prendre par le bout des lèvres...La femme qui dit oui...Elle parle de nouveaux parfumsdans son sillage qui me retient,elle forme des lettres de sa bouche,alphabet voulu en touches...La femme qui dit oui...Elle joue si bien à tous les égardssa main recèle des dons si... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:47 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
12 juin 2006

Subterfuges...

Je trouverai bien ce point faible, ce jolisursaut qui nous ramène au bord du lit,je tenterai le diable et bien plus encore,pour que dure notre chasse au trésor. J'userai de toutes les ruses de malin,pour que tu restes encore au matin,je te rendrai piège pour piège aux appas,l'épris qui croyait prendre se rendra. J'abuserai de tous les sens même interdits,pour commettre des crimes de l'inédits,Je me ferai l'apôtre de tous les vauriens,quitte à y laisser quelques instincts. Je mentirai pour... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:55 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

03 juin 2006

L'air...

L'air de ne pas y toucher,tu m'apprends un nouveau refrain,sous mes lèvres le bout de tes seinsse dresse sous mes baisers. L'air de ne pas se l'avouer,tu me glisses un secret dans la main,sous mes doigts je suis comme un bohémien,chaque grain me parle sans se cacher. L'air de ne pas en manquer,tu me souffles des mots comme des essaims,sous les cris d'amour, je reconnais les tiens,ils tourbillonnent sans arrêt. L'air de bien nous envoyer,tu me parles de ce voyage sans grappins,d'emprise... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:33 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
22 mai 2006

Contre plongée

Laisse moi encore te voir de haut,d'où vient cette lumière qui te touche,ce rouge éperdu le long de ta bouche,laisse moi voir ce coin de tableau.Contre plongée, je m'attache...Laisse moi surprendre cet angle d'amor,cette vertu à peine perdue sous moi,l'emprise de toi peu à peu me dévore,je tombe sous le sens, bel attentat.Contre plongée, je m'attache...Laisse moi entreprendre ce pan, en glisse,la belle cordée me vient en aide,ma vue se trouble devant le précipice,je tente juste ce vertige qui m'obsède.Contre plongée,... [Lire la suite]
Posté par modimo à 16:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
20 mai 2006

Inconséquences...

Le frisson te trahit un peu plus que tu ne dis,toute cette happy épiderme qui me ravit,poupée peuplée de rêves innocents,je vois bien que sous le satin, tu mens...Les cris et châtiments ne sont en cause ici,ton souffle qui s'en mêle m'a repris,chic et choc, l'amour nous croque au sang,la plainte que tu retiens, je la sens...Caresses, tu frôles l'excès d'ivresse, ici,seul le sol ne tremble pas encore, surpris,la folie gagne du terrain c'est indécent,et tu me tiens les mains en tombant... Un point ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par modimo à 18:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 mai 2006

Galerie d'émois...

Sucrée, salée, épicée en tous points,je brave l'interdit au seuil de mon palais,accent ému sur le bout de ma faim,cette langue que je retiens n'a pas fini d'avouer.   Galeries d'émois...   Du chaud au bouillant, le feu nous atteint,j'en mettrai ma main et plus en effet,ce corps, en cas d'essence sur le satin,cette peau me verra flamme à souffler.   Galerie d'émois...   Chuchotements et prières font taire nos dédainstout ce qui pourra se dire va nous dénuder,chaque... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

 

sign

...