...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

01 octobre 2007

J'écrirai mieux demain...

      J’écrirai mieux demain, j’y verrai plus clair,j’ai lu dans tes yeux, comme une impression,tu sais, c’est humain, de guetter la lumière,j’y ai vu comme un feu, bien mieux qu’un néon.           J’écrirai mieux demain, je serai moins fier,j’ai croisé les adieux, comme une négation,tu sais en chemin, des aveux sommaires,j’en ai perdu le peu, l’essence de l’émotion.         ... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2007

En question...

Réponses à Belle... 1) Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4ème ligne : "Si je me suis toujours méfié de Freud, c'est mon père qui en porte la responsabilité: il racontait ses rêves à ma mère, et me gâchait mes matinées." Cioran "Aveux et anathèmes". 2) Sans vérifier, quelle heure est-il ? 22 h 00 3) Vérifiez : 21 h 54 4) Que portez-vous ? Du noir et du gris... 5) Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ? Les réponses de Belle à ce... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:36 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
19 février 2007

La foire aux inutiles...

J'écrivais des mots à l'ombre des orages,le coeur pris et la tête dans les branchages,le ciel ne m'a rien appris et pourtantje sauvais au vol quelques rêves galants.Maintenant, je trône à la foire aux inutiles,roi des courants d'air, perché sur un fil...Je me tenais bien au de là des nuages,un être ange bien revenu des ombrages,le temps qui m'avait gâté est partantl'eau vive ne s'arrête pas trés longtemps.Maintenant, je trône à la foire aux inutiles,roi des courants d'air, perché sur un fil...Je me faisais plus... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
23 janvier 2007

Je me désaile...

Je me désaile... Je me désaile puisqu'il le faut,mes mots ne prennent plus l'envol, je m'interdis le ciel, et le très haut,la vie me ramène ici par le col. Je me désaile mais pourquoi faire,la vue d'ici est souvent si banale,et je reste sous ces jets de pierreà rêver de mes anciennes cavales. Je me désaile sans plus d'illusions,j'apprends le détachement en vain,la mémoire tenace me chante son nom,je guette encore l'ombre de sa main. Je me désaile mais sans violencepâle revenant... [Lire la suite]
Posté par modimo à 21:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
16 décembre 2006

Un homme ...

Un homme tient une bible à la main,contrepoids inutile à la vie, il sait bien,il balance d'un pied sur l'autre son chagrin,en serrant un peu plus que ses poings. Un homme tient une bible à la main,quelques prières silencieuses enfin,il secoue sa tête pour y voir plus loin,lui qui voudrait ne souvenir de rien. Un homme tient sa bible à la main,en marge quelques ratures pour un défunt,à l'encre bleue celle des contrats éteints,la fameuse nécessite qui crée le lien. Un homme tient... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
26 novembre 2006

Les gardiens...

Les gardiens, briseurs de lunesmettent de l'ordre dans nos viesces vauriens, chasseurs de lacunesn'ont que faire des librairies.Les gardiens, fauteurs de troublessèment en nous des graines d'ennui, ces sauriens du temps qui redoublenous laissent pour des malappris.Les gardiens, censeurs à crosseschantent des rengaines brunes par ici,ces doyens déjà au bal des précocesmènent la danse sous les cris.Les gardiens, seigneurs insensiblesguettent nos corps en sursis,ces berceurs d'illusions irasciblessavent... [Lire la suite]
Posté par modimo à 18:25 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

28 octobre 2006

Le bal des menaces..

Au solstice d'automne, toutes les peurs se radinent,les souvenirs se ramassent à la peine,quelques armes hors d'usage jouent de vieilles rengaines,je ne veux plus jouer ce rôle et courber l'échine.J 'apprends les pas du bal des menaces,cette décadence qui laisse des traces...A l'approche de la brume, la vie roule à tombeau ouvert,le temps se couvre d'infortune à l'horizon,les paroles sont idem, je connais la chansonquand pour de bon, on se prend pour un fait divers. J'apprends les pas du bal des... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:20 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
23 septembre 2006

En bout de table...

En bout de table, il reste une place pour moi,encore bien aimable, qu'elles me laissent un plat.J'ai porté leur cartable, épousé leurs ombres de mes doigts,protégé leurs châteaux de sables, des marées venues de làbas. En bout de table, il reste une place pour moi,j'ai trouvé leurs excuses valables, et pourquoi pas,j'étais toujours impeccable, même aprés le combat,mes vestes minables les protégaient pourtant du froid. En bout de table, il reste une place pour moi,leurs mères m'aimaient... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:07 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
17 septembre 2006

Ce baiser...

Ce baiser était déjà mort en route,défunt bien avant ma bouche,ce signe avant coureur sans doute,des causes perdues, en touche. Ce baiser m'avait déja bien rompu,brisé dans l'élan de ma course,naïf des amours corrompus,le piège revenu aux sources. Ce baiser était l'amer des rendus,ce rouge maquillé du vol à l'étalage,la main dans ce sac d'inconnusla somme de ses bas étages. Ce baiser n'avait plus rien à donné,même plus ce fixe de tendresse,le peu... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
05 septembre 2006

En carton...

Dans mon grenier, sous la poussière,j'ai trouvé une trace de moi,des mots bleus écrits à l'envers,quand la vie passait par là.En carton, des lettres de moi...Dans mon grenier à l'abri de la lumière,j'ai fait tombé ces bribes en bas,des mots gris qui parlaient de mon père,quand le bruit ne s'étouffait pas.En carton, des lettres de moi...Dans mon grenier, bien loin de la mer,j'ai jeté ces ombres de moi,des mots verts comme du cuivre qui s'enferre,quand la vie ne laissait que des crachats.En carton, des lettres de moi...Dans mon grenier,... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:12 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

 

sign

...