...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

11 décembre 2015

De toi à moi ...

 

Belov 6

 

 

 

Toi qui goûtes le fruit du doute,

toi qui crains de faire fausse route,

la vie n’est jamais à bout de surprises,

ce paysage incertain file dans le pare brise…

 

 

 

Moi qui ignore tout de ce voyage,

moi qui ne crains pas les orages,

la vie n’est jamais à bout de traitrises,

encore un coup tordu sous la chemise…

 

 

 

De toi à moi, la belle entreprise,

le prince des charmants et sa marchandise,

la reine des perdants reprend sa mise,

de moi à toi, on presse le pas devant l’église…

 

 

 

Toi qui t’ouvres au fil des pages

toi qui sauve bien des naufrages,

la vie n’a pas peur de porter des valises,

la pendule n’a pas vu l’heure des balises…

 

 

 

Moi qui salue tous ces marins en soute,

moi qui dit tous ces mots que tu redoutes,

la vie  n’a pas pu tenir plus de trois reprises,

ce n’est pas suffisant pour jouer la méprise …

 

 

 

 

Sunbreath

 

Crédits Photos : Belov/Sunbreath

Texte : Modimo

 

 

 

 

 

 

Posté par modimo à 09:09 - Et leurs baisers au loin les suivent - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

sign

...