...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

27 novembre 2015

Les apparences ...

        Les apparences sont parfois silencieuses, sans maudire, tu m’en as mis plein la vue, les apparences sont tellement voleuses, sans mentir, que la grâce te soit rendue…       Tout m’accapare dans ce paysage, même ton ombre au bas de mes pages…       Les apparences sont parfois sinueuses, sans suffire, elles se passent de vérité, les apparences sont souvent si curieuses, sans souffrir, pointer le bout de son nez…       Tout m’accapare dans... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

20 novembre 2015

Cherchant l'écho ...

      J’étais trop attendu, je ne suis pas venu, j’ai vu leurs yeux agrandis, alors, je suis resté petit…       J’étais aux abonnés absents, je tente maintenant le présent, j’étais si peu sur de moi qu’ils aiment compter sur mes doigts…       J’étais toujours partant, je ne montre plus les dents, je lisais des livres à la chaine, les mots perdus me faisaient de la peine…       J’ai vu leurs mains aux semblants, je ne porte plus les gants, je... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2015

O revoir ...

    O Revoir, écoutez ce silence, ce qu’il a à nous dire, cela devrait nous suffire, ce doux parfum d’absence…       O Revoir, voyez comme il fait noir, c’est la nuit du chasseur, pas un reflet dans le miroir, pas de quoi avoir peur …       O Revoir, goûtez ce célèbre fruit, ça ruisselle entre vos doigts, qui sera le plus puni ? Entre nous, je ne sais pas …       O revoir, touchez du doigt cet espoir, la marquée laissée dans les draps nous prend... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2015

Je me suis interdit ...

        Je me suis interdit de t’écrire ces mots qui ne regardent que moi, je me suis interdit de tenir des propos qui naissaient sous mes doigts.       Je me suis interdit de grandir de peur qu’on découvre mes pas je me suis interdit de mentir même si la vérité me coupait parfois.       Je me suis interdit de frémir ma peau ne valait pas si cher que ça, je me suis interdit de partir ce vent imbécile était sans bras …       Je me suis interdit... [Lire la suite]
Posté par modimo à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

 

sign

...