...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

04 septembre 2015

J'ose taire ...

 

 

Belov 8

 

 

 

J’innove, au sortir de l’hôtel,

je vois des plaies, des bosses,

je retrouve attaché mon carrosse,

manquerai plus qu’il lui manque une aile…

 

 

 

J’audace, je remonte ton col,

le chagrin des dentelles déplace

des montagnes au fil de l’alcool,

le ciel est plein de menaces…

 

 

 

J’étreins, je serres et m’use ,

le wagon ne s’appelle pas en gare,

je reviens de loin, si je ne m’abuse,

c’est malin de se pointer en retard …

 

 

 

J’ose taire, toujours un peu plus noir,

la couleuvre se maquille avec ardeur,

ses bas résille attire les lascars,

je reste immobile, les bras coureurs…

 

 

 

J’expose, je mets ma montre à l’heure,

tes aiguilles mènent le monde,

je ventile, je passe ma vie par le cœur,

sans les mains, je fais la ronde …

 

 

 

 

Belov

 

Crédits Photos : Belov

Texte : Modimo

 

Posté par modimo à 09:09 - Je passais comme la rumeur - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

sign

...