...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

05 décembre 2009

Mes maladresses ...

 

 

ombre_maline

 

 

 

 

 

Mes maladresses, là où le bas me blesse,

comme une erreur de postage,

y glisser des missives sauvages,

mes mâles adresses, là où vont mes caresses...

 

 

 

Mes mal adresses, mes oublis de courtages,

comme pour sauver l’espèce,

y tenir des propos de tristesse,

mes maladresses, mes mots sans messages...

 

 

Mes maladresses, mes appels aux naufrages,

mes maladresses, mes peurs pour richesse,

je n’ai plus peur du noir, de ses écarts de langage,

je sais maintenant qu’il tient ses promesses...

 

 

 

Mes malles adresses, containers plein d’images,

mes malles adresses, en outre le corps et ses largesses,

il n’est pas trop tard pour en faire des caisses,

il suffit d’en vouloir encore davantage ...

 

 

 

Mes maladresses, mes plus vils outrages,

comme un service trois pièces,

y voler quelques plumes de jeunesse,

mes mâles adresses, là où je sors de ma cage ...

 

 

 

 

 

Mes mal adresses, là où le temps me presse,

comme pour passer les péages,

y venir nu sans l’ombre d’un bagage,

mes mâles adresses, là où le bas me blesse...

 

 

 

 

 

 

 

alone

 

Crédits Photos et Texte : Modimo

 

 

Posté par modimo à 17:54 - Je passais comme la rumeur - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Tes...

    Tes maladresses te vont si bien,
    Ce texte est superbe, noir un peu,
    Mais point trop n'en faut, il s'envole,
    Des malles légères qui prennent l'air,
    T'ouvrent des voies qui ne sont plus ferrées...
    Je t'embrasse.

    Posté par Catherine, 05 décembre 2009 à 22:08
  • Tes maladresses se dressent contre le naufrage, toucher sans couler par tes mâles adresses, se réveiller aux matins échouées sur l'IL des caresses...
    bises au mal adroit

    Posté par luciole, 06 décembre 2009 à 10:44
  • Bonjour

    Des maladresses comme celle là j'aimerai que tu en récidives...encore et encore...

    Bisous...
    Nathalie

    Posté par Nathalie, 06 décembre 2009 à 14:50
  • Malade roi toi ?
    quand la fièvre vient couronner le tout
    que chaque geste transpire d'émoi
    Malade roi, les symptômes sur tes joues
    de frissons en spasmes tu as tout les droits...

    des baisers pour te soigner ...

    Posté par sur vie, 06 décembre 2009 à 19:25
  • OUIIIIIII

    j'aime beaucoup ton petit dernier cher modimo... tout en retenu et en force... rien de plus à y ecrire... prends bien soin de toi...

    Posté par sophie malala, 08 décembre 2009 à 19:27
  • La force ne quitte jamais vos mots.

    Posté par Maître Décadent, 10 décembre 2009 à 14:41
  • Bonsoir...

    Longtemps que je ne suis passer chez toi,j'espère que tu vas bien..comme moi..Bisous Modimo....

    Posté par eve, 10 décembre 2009 à 20:42
  • Catherine : merci à toi, d'autres voies à s'enferrer...

    luciole : de ma gaucheur, je te salue ma géante adorée, bisous à toi et les ils et elles ...

    Nathalie : bisous du récidiviste ... merci à toi ...

    sur vie : ahhh les spasmes ... je t'embrasse ...

    Maître Décadent : faire de ses faiblesses en force, merci à vous ...

    Eve : je suis épuisé mais encore présent... bisous Eve et merci pour ta visite ...

    Posté par Modimo, 12 décembre 2009 à 12:43
  • T'as pas un peu maigri, toi ?

    Posté par Mû, 14 décembre 2009 à 09:50
  • ...

    les maladresses sont les tendresses de l'homme...

    Posté par sophie, 04 janvier 2010 à 17:32

Poster un commentaire







 

sign

...