...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

27 décembre 2008

Qu'on en finisse ...

Caroll__Cardiovet



 

 

Qu’on en finisse,

les robes longues et le strass,

mes yeux plus jamais ne brillent,

c’est pour toi que je me déshabille,

je vais aller faire ma dernière passe...

 

 

 

 

 

 

Qu’on en finisse,

le bois flotté sur la grêve,

je n’ai même plus d’orgueil,

je ne ramasserai pas ce deuil,

l’écume se passera de ma fièvre...

 

 

 

 

 

 

 

Qu’on en finisse,

que l’impact porte ses fruits,

il faut vider son sac et finir à pied,

encore un pas de plus, pour un baiser,

l’amour c’est le bouquet et son panier garni...

 

 

 

 

 

 

 

Qu’on en finisse,

l’orange sanguine du couchant laisse une trace

je ne sais même plus comment je m’épêle,

je suis cassant, fragile, je prends mon tour, je me fêle,

si tu te t’approches encore, je me casse...

 

 

 

 

 

 

 

Qu’on en finisse,

l’abîme est à saisir, c’est la saison,

le corps en kit, je me délite, je me démonte,

l’abominable hommes des neiges attend la fonte

je ne meuble plus ton salon...

 

 

 

 

 

 

 

Qu’on en finisse,

les accroches ne font plus le joli coeur,

le temps suspend mon vol,

je me balance et remonte mon col,

les minutes s’éparpillent en choeur...

 

 

 

 

 

Qu’on en finisse,

qu’on ferme les antennes,

mon amante est religieuse et après,

que je reste un insecte muet,

Il est temps de quitter la scène...


 

 

Zygios

 

 

 

Crédits photos : Carol Cardiov / Zygios

Texte : Modimo

Posté par modimo à 18:42 - Je passais comme la rumeur - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    Il y a tant et tant ici , dans ces mots, à lire entre les lignes..avoir encore la fièvre le coeur fermé...

    Je t'embrasse....

    Posté par Christine, 28 décembre 2008 à 08:25
  • Tu t'en vas pas, hein !
    Un gros chagrin ?
    Bise

    Posté par Mû, 28 décembre 2008 à 15:39
  • Oui, tu as raison qu'on en finisse
    car il est trop long ce chapitre
    mais cela ne veut pas spécialement dire
    que tu as terminé ton livre de la vie

    Posté par Multi-sourires, 29 décembre 2008 à 07:28
  • Délicieux

    Comme il est délicieux de vous lire. Si vous désirez vous inspirer : www.brisedopium.blogspot.com.
    Je repasserai régulièrement maintenant que je vous ai découverte.

    Posté par Opium, 04 janvier 2009 à 17:55
  • Comme suspendues, tes volutes finissent en fumée...

    Je t'embrasse.

    Posté par cor@, 05 janvier 2009 à 08:20
  • eh, ohhh...reveillez vous les blogueurs... 0 comms ici... Mais mais... ? Superbe... L'ame nous quitte sur des images somptueuses.

    Posté par freDeric, 05 janvier 2009 à 09:59
  • Coucou, tous mes voeux de petits bonheurs au quotidien et de santé pour 2009.

    Bises

    Posté par littlesun, 07 janvier 2009 à 16:57
  • Christine : merci de ta présence... je t'embrasse.

    Mû : je n'aime pas trop les fêtes, un coup de mou.

    Multi-sourires :merci et ravi que tu sois revenue par ici.


    Opium : merci de cet échange, à bientôt.

    Cor@ : suspendu comme le temps, je t'embrasse la dame au Lys...

    Frédéric : merci les votre sont somptueuses, celles présentes ici sont souvent de photographes de talent.

    Littlesun : merci, je te souhaite le meilleur à toi et tes proches, bisous...

    Posté par modimo, 10 janvier 2009 à 19:49
  • Alors, ça a marché ?
    Elle s'est cassée ?
    Je t'embrasse.

    Posté par lidia, 13 janvier 2009 à 07:59
  • Wow... Terrible, terrible ! Incroyablement génial. Suggestif, ouvert, un excellent rythme, des bons mots... pfiou.

    Posté par Letenastärë, 14 janvier 2009 à 21:29
  • ....★

    Ha enfin je peux revenir! J'ignore ce qu'il s'est passé pendant ce temps long, impossible d'accéder ici, gros bug ordi à chaque fois...bref, ça m'a frustrée tu sais?! rires, heureusement que je peux "te voir" ailleurs...
    Les fêtes (?) sont passées, ouf... le meilleur pour toi poète...pour l'an neuf. bisous.

    Posté par julie M, 15 janvier 2009 à 11:47
  • la plume

    Bonjour les beaux coeurs! Je ne peux voire les photos car la lumière de mes yeux n'est pas assez forte. En revanche, celle de mon coeur fonctionne à merveille. Je suis plus que touché par les textes parcouru à la fois hurlant d'amour et à la fois un appel au secour. D'énormes bises à toi, belle âme en quète du sublime! Que nos esprits se rejoignent en un bouquet multicolors! Jacques

    Posté par Jacques Vaillant, 01 février 2009 à 12:58

Poster un commentaire







 

sign

...