...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

18 septembre 2008

Au revoir ...

 

s_po



Au revoir…

 

 

Au bas de la page, à la fin du verso,
reprendre ton souffle, enfin plutôt le mien,
comme quelques mots qui me lâchent la main,
une façon de se dire que tout était trop beau…

 

 

 

Au bas de la falaise là où commence la rive,
celle d’en face est noyée de brouillard,
celui qui crie n’est jamais celui qui part,
à un battement d’elle , pas une âme qui vive…

 

 

 

Au bas, au bas comme si l’adieu s’habillait léger,
un goût de déjà vu qui pourtant m’en fait voir,
fermer les yeux sur un dernier baiser,
Ce n’est plus l’été et l’automne arrive trop tard…

 

 

 

 

Au bas de cet amour monstre, la dernière offrande
la vie qui prend l’eau de toutes parts,
c’est juste cette apnée que j’appréhende,
et puis l’ivresse du désespoir …

 

 

 

Au bas ,au bas, mais pas à tes pieds
une ombre qui passe sous cette porte
glisse dans la nuit et puis disparaît,
les étoiles ont - elles peur dans le noir ?

 

 

 

Au revoir …

 

 

 

 

 

au_

 

 

Crédits photos et texte : Modimo

Posté par modimo à 23:30 - C'était un temps déraisonnable - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonjour

    Bon jour...malgré un retour...en contresens...
    ravie de te relire...

    Bisous...

    Posté par Nathalie, 19 septembre 2008 à 13:05
  • juste une pause pour mieux se retrouver...

    Posté par Lunaba, 19 septembre 2008 à 15:08
  • Quel bel au revoir...
    Il y aura toujours des temples pour prier à la solitude de ne pas s'acharner sur nous.

    Posté par Lidia, 20 septembre 2008 à 13:14
  • Pour fêter ton retour, un quatre main

    ça me rappelle un au revoir
    C'était dans une gare
    Du bruit autour d'eux
    Mais du silence en eux

    Tu as raison, celui qui part ne crie pas, il pleure

    Ils se frôlaient à peine
    par peur de se retenir
    Ils taisaient leur peine
    Par peur de ne plus revenir

    Tu as raison, celui qui part ne crie pas, il pleure

    Quand enfin le train a siffler
    ils se sont sourit à demi
    Moitié douleur de se quitter
    Moitié couleur d'amis

    Tu as raison, celui qui part ne crie pas, il pleure

    Ils n'ont pas su les cri de l'un
    Ils ont ignoré les larmes de l'autre
    Chacun parti pour demain
    Avec en eux le souvenir de l'autre

    Tu as raison, celui qui part ne crie pas, il pleure

    Posté par luciole, 20 septembre 2008 à 18:24
  • La plume n'à pas dit son dernier mot,
    J'ai eue peur que ne soit plus 'Modimo".

    Le plaisir de revenir est toujours là,
    il est vrai que je ne m'en lasse pas.

    On reviens toujours là ou l'on se sent bien,
    Tu sais a quel point j'aime ce qui découle de ta main.

    Jamais je ne suis loin,jamais je ne t'oublis,
    je béni le lien qui nous unis.

    ---LiLLoU---

    Posté par LiLLoU, 21 septembre 2008 à 10:59
  • Tu pars?

    C'est triste car j'aimais bien lire tes billets. Mais c'est ton choix alors, au revoir et porte-toi bien.

    Posté par Seacfe, 22 septembre 2008 à 02:44
  • Luciole Luciole....

    Elle est pire que toi...sourire
    Vous avez toujours autant d'Or dans les mots...
    Celui de Luciole est très émouvant pour moi....

    Le tien mon vieux Pire,c'est ...comme tu le sais déjà...

    Je vous fais plein de bisous à tous les deux !
    C'est bon parfois de revenir ici et de vous retrouvez...

    Posté par CélineM, 23 septembre 2008 à 07:27
  • Se dire au revoir
    exprime un se revoir
    ce n'est pas un adieu
    ne fais pas pleurer mes yeux

    le réel avant le virtuel
    en te souhaitant la vie belle
    et si les hommes ne vivent pas ainsi
    Ici c'est chez toi, tu peux y revenir

    Posté par Multi-sourires, 23 septembre 2008 à 13:33
  • on dirait que

    toute cette poésie attend une musique,

    Posté par pasmonkov, 23 septembre 2008 à 19:50
  • Tu reviendras ....on revient tous !L'appel des mots, de nos maux ...parfois si beaux !

    Je t'embrasse

    Elle

    Posté par Elle, 23 septembre 2008 à 21:48
  • Un au revoir est parfois un adieu
    Celui qui part est-il le plus heureux...

    A bientôt Modimo.

    Je t'embrasse.

    Posté par Laudith, 24 septembre 2008 à 19:58
  • Nathalie : oui, tu sais je ne suis pas à un contresens prés ...bises...

    Lunaba : je suis le roi de la pause

    Lidia : et quelques chiens à sacrifier...merci.

    Luciole : j'ai toujours beaucoup d'émotion à lire tes échos de voies ...bises géantes...

    Lillou : merci belle Lillou, j'aime quand tu laisses aller ta plume... je t'embrasse.

    Seacafe : merci mais je n'ai pas dit mon dernier mot, je réagissais à un mot reçu et à la façon de ressentir et d'écrire le seuil qui correspond à ce mot feutré ou coupant ...


    CélineM : oui, luciole est bien pire mais elle ne l'avouera jamais ... rires, merci à toi, à vous ... bisous...

    Multi-sourires : les hommes vivent comme ils peuvent et je ne fais pas mieux, moins de temps pour m'émouvoir mais je reviendrai faire crisser ma craie sur le tableau noir de temps en temps... Merci à toi.

    Pasmonkov : Merci oui ces mots trouvent une musique mais ceci est une autre histoire...

    Elle : oui, mes visites s'espacent mais je ne suis jamais loin des mots, bises...

    Laudith : merci, partir, rester, tant de manières de se fuir, je t'embrasse...

    Posté par modimo, 24 septembre 2008 à 23:09
  • Une ombre et ses bords cruels...
    Des mots déchirants le ciel...

    Heureuse de te (re)lire.

    Prends soin de toi...

    Je t'embrasse.

    Posté par cor@, 29 septembre 2008 à 07:42
  • ***

    Pour avoir vécu des au revoir,
    J'en connais les blessures profondes.
    Elles ne saignent pas...quoique...les larmes ne sont-elles pas le sang de l'âme?
    Mes au revoir étaient comme des tempêtes en pleine mer: difficile de garder le cap, de ne pas sombrer, ce serait si simple de se laisser couler! D'autant qu'au loin s'approche la vieillesse, et avec elle, le naufrage...
    Tant de sensibilité dans vos mots! je suis admirative....

    Posté par Chimeres, 09 octobre 2008 à 08:02

Poster un commentaire







 

sign

...