...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

06 avril 2008

Tu es nue et je suis habillé...

 

Brian_9

 


 


 


 


 

Tu es nue et je suis habillé,
tu vois bien plus loin que moi,
ce n’est pas si compliqué que ça,
si tu penches, je tombe et après…

 

 

 

Tu es nue et je suis habillé,
tu ne manques pas d’air et j’étouffe,
ce n’est pas le tout de jouer à l’esbroufe,
approche que je te dise un secret.

 

 

 

Tu es nue et je suis habillé
tu as le dessus et moi, je laisse faire,
ce n’est pourtant plus l’hiver,
dis-moi, comment sera cet été ?

 

 

 

Tu es nue et je suis habillé,
tu ne portes plus rien, je regarde,
ce n’est pas utile d’ y prendre garde,
mais je crois que je suis fou à lier…

 

 

 

Tu es nue et je suis habillé,
tu me prends pour l’instant,
ce n’est pas le plus important,
tant que tu m’as trouvé…

 

 

 

 

Tu es nue et je suis habillé,
tu as la fortune des innocentes
ce n’est pas rien, tu me hantes,
j’ai même gardé ton dernier baiser….

 

 

 

 

 

okkky

 

 

Crédits photos : Brian / Modimo

Texte : Modimo

Posté par modimo à 19:24 - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

    Belle mise à nu ...malgré tout........

    Posté par vero, 06 avril 2008 à 20:02
  • Désarmé face à la mise à nu...au point même de t'etouffer...sourire...
    Belle mise en scène, dénudée à souhaits..
    Je t'embrasse l'habillé.

    Posté par cor@, 06 avril 2008 à 23:48
  • on n' a pas toujours besoin de se mettre à nu
    pour être vu
    On n'a pas toujours besoin de se mettre à poil
    pour être sur la toile
    On n'a pas toujours besoin de se dévêtir
    pour être pire
    On n'a pas toujours besoin de se déshabiller
    pour être aimé

    On peut être couvert
    et être découvert
    On peut se cacher sous le voile
    et être dévoilé
    On peut être vêtu
    et être su
    On peut être habillé
    et être aimé ...

    tel est pris celui qui croyait prendre
    Tel est deviné celui qui se croyait caché
    Telle est dissimulée celle qu'on croyait nue
    Telle est apprise celle qui croyait apprendre ...

    Bises l'ami ... à nos mystères ...

    Posté par luciole, 07 avril 2008 à 10:18
  • .. ... ... ..

    je ne sais pas pourquoi ces mots me donnent à voir...
    un paysage sous la neige...
    un drap blanc...
    là où les choses nous y sont dérobées...
    les formes adoucies, les angles durs amadoués... un voile immobile pourtant même sous la tempête...
    où tout se ralentit, s’atténue, tapis blanc de silence que foule à pas feutrés épris de cette lenteur profonde notre conscience du vide, de l’ailleurs, de notre devenir infini... À quoi ressemble un paysage sous la neige... à une page blanche de tout...
    belle la nue...
    et beau dans cette sombritude et le charme du temps... dans ces quelques petits sillons du front... des B...

    Posté par ... * * ..., 07 avril 2008 à 16:57
  • Toujours tes mots qui m'emmènent chaque fois plus loin.

    Il est bon de garder le dernier baiser, j'avais écrit dans un de mes textes : je ne me démaquillerai pas de peur d'effacer tes baisers...

    Douce nuit Modimo.

    Je t'embrasse.

    Posté par Laudith, 07 avril 2008 à 19:56
  • ...

    En amour... il faut laisser tomber... les masques... la nudité de l'âme pour une harmonie des corps!
    Amitiés
    DV

    Posté par dream volt, 08 avril 2008 à 10:23
  • Un endroit que je découvre avec un ravissement délicat...
    merci.
    K.

    Posté par kahina, 09 avril 2008 à 10:02
  • Une merveille...une émotion à l'état pur.
    Bises.....

    Posté par Christine, 09 avril 2008 à 20:45
  • Non non j't'assure j'suis pas à poils !!!
    Ouais je connais la sortie...mdrr :ppppppp

    Des baisers my Pire of the world !

    Posté par Céline M, 10 avril 2008 à 10:59
  • Eh oui...

    Vive la flamme olympienne !

    Posté par Laurent Morancé, 10 avril 2008 à 11:44
  • Troublée

    Par une mise à nu en mots...
    Quand le désir prend le relai de la volonté de l'homme, il le révèle bien mieux que sa raison ne le ferait.
    Bises ici

    Posté par Cara Mia, 10 avril 2008 à 14:12
  • Un striptease de l'âme.
    Magnifique... pudique !

    Posté par Lhassa, 10 avril 2008 à 21:55
  • j'adore, belle gestion de la lumière!

    Posté par barfly, 11 avril 2008 à 16:31
  • Véro : tant de manière de s'ôter le superflu... bises...

    Cor@ : le trouble même sous couvert, je t'embrasse aussi...

    Luciole : oui,oh oui !!! à nos mystères... bises !!!

    * * : dans chaque nudité, chacun y voit ce qu'il veut voir, voile de plus ou de moins, mystère... bises...

    Laudith : garder une trace de l'instant volé... bises...

    Dream Volt : effeuillons encore et encore, cherchons l'harmonie... bises...

    Kahina : merci de cette visite et au plaisir alors...

    Christine : hum, moins sur, je manque de temps en ce moment, mais merci d'être fidèle à mes mots... bises...

    Céline : rires ... tu es sure ??? dommage... bises la belle...

    Laurent Morancé : celle là oui, plus belle et plus authentique...

    Cara Mia : merci d'être dans le trouble, à perdre la raison... bises...


    Lhassa : quand mon impudeur trouve ses limites...

    Barfly : j'ai toujours aimé le jeu des ombres et des lumières...

    Posté par modimo, 12 avril 2008 à 22:42
  • le plus beau pouvoir des femmes est dans ces lignes...

    Posté par rosie rose, 13 avril 2008 à 00:23
  • Tiens, tiens...

    Ca prend de l'ampleur :

    http://www.orangeblog.fr/web/jsp/blog.jsp?blogID=66769

    Posté par lisa, 18 avril 2008 à 18:27
  • je verrais très bien ces mots en musique.

    Posté par Maître Décadent, 22 avril 2008 à 13:20
  • je reviens te voir...

    Me voilà à nouveau plongée dans ton blog magnifique, plein de petites touches mystérieuses et pudique .. une légéreté de sensualité et quelques touches de si de là de vérités, bref tous ce que j'aime... bien à toi et à très bientôt

    bises téofila

    Posté par teofila, 24 avril 2008 à 22:29

Poster un commentaire







 

sign

...