...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

02 avril 2008

Déteste-moi...

 


 

ok_032

 


 


 

Déteste moi, déteste moi…

 

 

Jette moi de l’intérieur,
ma fenêtre est ouverte,
passe tout en profit et perte,
tu me connais par cœur…

 

 

Déteste moi, déteste moi…

 

 

 

L’amour c’est la plaie,
je me passerai des onguents,
j’en suis sur à cent pour cent,
j’ai du sang de navet…

 

 

Déteste moi, déteste moi…

 

 

 

Ma bouche ne garde pas les secrets,
peu m’importe que je me sabote,
la barque était pleine, je n’avais pas de bottes,
c’est donc à ma langue que t’en voulais…

 

 

 

Déteste moi, déteste moi…

 

 

 

L’amour me met mal à l’aise,
la rivière a quitté son lit,
nous manquons à nos intempéries,
je me rhabille pendant que tu me baises…

 

 

Déteste moi, déteste moi…

 

 

 

L’acier fait toujours la loi,
j’ai l’âme en plastique,
ce toc t’attriste, c’est pourtant si pratique,
je peux comprendre ça…

 

 

Déteste moi, déteste moi…

 

 

 

De l’étage où tu me tiens,
ce putain de vertige me tuera,
c’est comment la vie d’en bas,
jusqu’ici tout va bien, tout va bien…

 

 

 

 

 

okkkk

 


Crédits photos et Texte : Modimo

Posté par modimo à 22:12 - Je passais comme la rumeur - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    J'aime bien quand tu t'énerves ...

    C'est tellement vivant
    cracheur de sang
    à nos enfers moment
    Sur terre pas d'innocent

    j'aime trop ta haine pour te haïr
    même dans les colères, du sourire ...

    Bises,et pis, je te détesterais que si tu es sage d'abord ! mdr !!!

    Posté par luciole, 02 avril 2008 à 22:50
  • .. ... .. ...

    Lèvres qui ne sourient pas...
    comment appelle-t-on la plaie???...
    sur ce fil de sève blanche... hurle...
    fontaine coule...
    bain de sens, de sang, de neige...
    notre lumière noire à toujours besoin de rebond...
    c'est pourquoi les mots sont là contre les maux... la meilleure façon de ne pas se laisser appauvrir...
    des B... et un sourire...

    Posté par ... * * ..., 03 avril 2008 à 03:41
  • Vos écrits et vos photos suggérent plutôt le sentiment de vous aimer

    Posté par clochette, 03 avril 2008 à 13:53
  • Percutant....des maux trempés dans l'acier, à en faire rougir les ombres....
    Tu es beau en colère...
    Rien à faire, même avec ces mots là, je ne te deteste pas...sourire.
    Je t'embrasse.

    Posté par cor@, 04 avril 2008 à 00:16
  • .....★

    Jamais!

    Posté par juju.K, 05 avril 2008 à 00:25
  • Ah ben non ! Sûrement pas te détester (j'aime bcp la première photo). Take care...

    Posté par Sissi, 05 avril 2008 à 18:25
  • Oh non jamais je ne te détesterai, c'est si beau ce que tu écris !

    Posté par noir intense 35, 05 avril 2008 à 20:28
  • Luciole : je sais que tu aimes la révolte, tu as bien raison, je ne serai jamais sage...bises à toi...

    * * : la plaie, c'est aussi la play et rejouer sans ce soucier des notes, merci...

    Clochette : merci à vous, fée de passage...

    Cor@ : il faut bien essayer, sourires... je t'embrasse...

    Jujuk : merci à toi, bises..

    Sissi : merci à toi la voyageuse de toujours trouver le temps de revenir par ici...

    Noirintense : merci, l'écriture ne fait pas tout, enfin pas toujours...

    Posté par modimo, 06 avril 2008 à 19:33
  • Détester c'est aussi une façon d'aimer...

    Toujours un moment magnifique de lecture, tes poèmes feraient de merveilleuses chansons.

    Bises et douce soirée en noir et blanc.

    Posté par Laudith, 07 avril 2008 à 20:00
  • Détester, c'est comme aimer
    on ne peut pas l'exiger
    on ne peut pas l'ordonner
    on ne peut que le prier

    Posté par Multi-sourires, 17 avril 2008 à 21:03
  • C'est grand ici...!

    Posté par Fidji, 03 mai 2008 à 18:31

Poster un commentaire







 

sign

...