...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

16 mars 2008

De nous deux...

 

Abhijit_7





De nous deux, qui aura les mots crus,
les mots fauves qui s’échappent de la cage,
à l’heure où ils vont boire, oublient les usages,
de nous deux qui sera le plus mordu…


 

 

 

 

 

De nous deux qui mettra le feu aux étages,
l’escalier de secours est foutu,
le penchant prendra le dessus,
de nous deux qui sera le moins sage…


 

 

 

De nous deux qui aura les baisers les plus salés…


 

 

 

 

De nous deux qui se mouillera sous l’orage,
l’eau a souvent bien des vertus,
quand nos corps se mêlent d’ambigu,
de nous deux qui guettera les nuages…


 

 

 

 

De nous deux qui sera pris au dépourvu,
la peur ne se lit pas toujours sur les visages,
l’heure est venue de montrer son courage,
de nous deux qui viendra le plus nu…




a_a054

Crédits photos : Abhijit / Modimo
Texte : Modimo

Posté par modimo à 18:11 - Dans les bras semblables des filles - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

    Prem's....
    du moment que l'envie est partagée c'est le principal...
    quand au concours de celui qui a le plus de grains c'est elle qui a gagné...

    Posté par vero, 16 mars 2008 à 18:29
  • ....entre le courage et la peur...
    entre la folie et l'amour...

    Posté par laparticule, 16 mars 2008 à 19:04
  • Mots à lire, à se dire...encore et toujours, livrer ces douces batailles...tu sais bien.....

    Des bises au seuil de la nuit.........;

    Posté par Christine, 16 mars 2008 à 20:36
  • J'aime quand tu n'es pas sage....sourire...
    Je t'embrasse.

    Posté par cor@, 17 mars 2008 à 10:39
  • [...]

    Grain de beauté.

    Posté par Laurent Morancé, 17 mars 2008 à 10:40
  • Quand les mots fauves s'échappent et nagent sur leurs grands vaisseaux sauvages...
    leurs rames fendent de leurs griffes la mer de larmes de courage...

    Tant qu'ils ne s'arrêtent pas, ils ne feront jamais naufrage...
    le sang de leur regard est une ancre au chaud et long sillage...
    fiers sont leurs remparts qui ont résisté à tous les pillages...

    Vois... l'horizon rougit! de tout ce sens qui coule et se propage...
    quand le pas franchi le NO EXIT ou le CUL DE SAC... le ciel s'ouvre grand... elle mord la page... inonde la plaine... pour enfin laver son sein de ses orages...

    jolis grains sur l'Aile et la diagonal du bas...
    propice à différents abordages...
    des B...

    Posté par ... * * ..., 17 mars 2008 à 16:02
  • pas de rivalité

    juste des moments d'échanges et de partages.

    très belles photos

    bises

    Posté par cheyenne, 17 mars 2008 à 16:34
  • Une mise à nue dans tous les sens... du terme !

    Est-il, en amour, plus difficile de se montrer nu de corps ou nu d'âme... Souvent l'un des deux se dévoilent plus volontiers que l'autre...

    Mais l'amour, n'est-il pas être de corps et d'âme.. une harmonie qui demande le courage de se montrer dans sa plus fragile nudité totale...

    et souvent fatale...

    Quant aux grains de beautés, ils sont autant d'îles sur la peau que de nuages dans le ciel... Une invitation à l'envie d'imaginer de voloptueux voyages...

    T'embrasse
    Marie

    Posté par Jezaria, 17 mars 2008 à 20:38
  • ...

    De vous deux,
    qui saura rattraper l'autre lorsqu'il sera plus...
    qui saura attendre l'autre lorsqu'il sera moins...
    De vous deux,
    qui saura être ni plus, ni moins qu'un humain ?

    Posté par Lhassa, 17 mars 2008 à 22:12
  • venir nu pour se parer d'un amour brûlant...

    Posté par Lunaba, 19 mars 2008 à 15:34
  • Première rencontre avec Modimo sur Flickr ... puis vous. Il est tôt ce matin, mais suis bouleversée par tant de simplicité et de légèreté. Des mots rares, de belles images que l'on voudrait offrir, mais nous manque le talent. Merci, tout simplement.

    Posté par Milène, 20 mars 2008 à 08:10
  • ....★

    J'aimerai trouver LES MOTS pour te dire à quel point TES MOTS me renversent...je suis folle de toi!...et comment cela se fait-il que CES MOTS arrivent toujours à point nommé, comme il faut, pour parler DES MOTS coincés dans ma gorge en ce moment...oui...surtout ne plus être si sage..je suis sortie de ma cage, je suis découverte de tout, plus que nue après l'orage, mais je ne manque pas de courage, j'ai l'appétit d'un chat sauvage qui ne craint plus les mirages..
    je t'embrasse tendrement cher Modimo.

    Posté par juju, 20 mars 2008 à 15:00
  • Toujours aussi ému je suis par les mots et les corps si beaux...

    Posté par LyRiAnN, 21 mars 2008 à 15:35
  • De nous, d'eux, l'écume des jours,
    Je loue d'eux, le sel des matins,
    Je vous veux, au seuil des lendemains,
    Dénoue d'eux, l'enclume des toujours...
    Il est toujours aussi bon de vous lire, lyre...

    Posté par sophie, 22 mars 2008 à 08:55
  • Merci, merci à toutes et tous, je n'ai pas le coeur à vous répondre ce soir...

    Posté par modimo, 23 mars 2008 à 23:27

Poster un commentaire







 

sign

...