...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

08 mars 2008

Au plus prés...

Abhijit_4

 

 

 

 

 

 






Au plus prés, dis-moi si je te serre,
de ce foulard ou bien mes doigts,
sous ce bandeau que tu entrevois
quels effets ça fait de se laisser faire…


 

 

Serre-toi, serment, sers-t’en de moi…


 

 

 

Au plus prés, j’apprends tes manières,
sous ce bâillon, je devine ta voix,
ces soupirs je ne les connaissais pas,
tout cela n’est pas pour te déplaire…


 

 

Serre-toi, serment, sers-toi de moi…


 

 

Au plus près, ça brûle sous tes paupières,
le feu qui te consume sous la soie,
c’est sur, il n’en restera pas là,
tu as beau ralentir, c’est déjà l’enfer…


 

 

Serre-toi, serment, sers-t’en de moi…


 

 

 

Au plus prés, je me colle à l’affaire,
plus de place pour y glisser quoi que se soit,
cette histoire se joue entre toi et moi,
j’ai l’impression que tu fais monter les enchères…


 

 

Serre-toi, serment, sers-t’en de moi…


 

 

 

Au plus près, ce ne sont pas des mots en l’air,
sur ta peau, ce sont bien mes bras,
nous voilà dans de beaux draps,
tu es ma folie, il n’y a plus rien à faire…

 

 

 

 

Abhijit_9

Crédits photos : Abhjijit
Texte : Modimo


Posté par modimo à 19:17 - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    "Ce regard, j'y reviendrai"

    Lorsqu'on a goûté aux parfums de l'enfer...
    non, il n'y a plus rien à faire...

    Posté par laparticule, 09 mars 2008 à 11:21
  • .. uni-vers fauvages...

    Une leçon de musique qui garde vibrant, sculpte de son archet, partitionne sur le corps offert… enfilant les notes sur la portée… secouant le drap de sons pour que se gonfle un vent musicien… se faufilant partout… même là… où on ne l’attend pas… qui file droit au cœur de cible pour s’y planter…
    d'ombre en lumière…
    quand le souffle se fait murmure, baiser et morçure…
    graffiti et gribouillage…
    jaillissement et vrombissement…
    petites perles dans un écrin…
    des B…

    Posté par ... * * ..., 09 mars 2008 à 16:54
  • ....★-

    que c'est bon après tant d'absence de lire des mots si délicieux...tu es mon baume modimo..une résonnance encore avec les mots écrits à la hate à l'instant sur mon blog délaissé...je t'embrasse prends soin de toi.

    Posté par juju.K, 10 mars 2008 à 11:30
  • ...

    sensuelle étreinte et douce lecture. merci

    Posté par Chimeres, 10 mars 2008 à 18:16
  • Sers m'en ! En corps...
    Belle nuit

    Posté par Cara Mia, 10 mars 2008 à 22:00
  • Un jeu où tous les sens s'éveillent....émoi.
    Une belle danse enflammée...j'aime.
    Je t'embrasse.

    Posté par cor@, 10 mars 2008 à 23:49
  • Bonsoir

    Juste un ptit coucou pour souhaiter au poète une joyeuse fête...et un printemps de douces heures...

    Continue ton oeuvre...c'est toujours un régal de te lire...

    Bisous

    Posté par Nathalie, 13 mars 2008 à 20:34
  • Vous, vous m'agacez. . .

    silence...

    re silence. . .

    et rere silence...

    Et il retira sa main se son âme . . calmement

    Posté par Say, 14 mars 2008 à 14:22
  • au plus près de sensations..avec tes mots.. à défaut de ....mdr... bravo

    Posté par vero, 16 mars 2008 à 18:01
  • Particule : une réplique diabolique...

    * * : déferlement... merci...

    jujuk : merci à toi, je suis heureux de ton retour, take care toi aussi... bises...

    Chimères : merci de tes mots ...

    Cara Mia : oui, tant de manière de le dire...


    Cor@ : la flamme au corps...je t'embrasse...

    Nathalie : merci à toi et vive le printemps... bises...

    Say : certains agacements me laissent sans voix, merci d'être passée...

    Véro : ahhh le printemps !!!! merci !!! bises...

    Posté par modimo, 16 mars 2008 à 18:18

Poster un commentaire







 

sign

...