...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

31 janvier 2006

Alternance

J'aime rester dans le secret des sens,celui qui n'apparaît que nonchalance,cet espace tangué par-dessus bord,cette perle de pluie de nos corps.Alternance, tu m'amènes à des nouvelles.   J'aime me draper dans mon ignorance,celle des épaules à nu en silence,ce mystère chanté, hymne à l'amor,ce souffle retenu qui nous dévore.   Alternance, tu m'amènes à des nouvelles.   J'aime songer dans la belle turbulencecelle qui nous vient de nos offenses,ce tumulte changeant qu'on explore,ce... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

29 janvier 2006

Amour sommaire ...

Des mots lus à l'envers et à ton endroit,des allocutions hébétées sur ta peau,toutes ces saveurs à ma bouche,une à une s'effarouchent.Faisons l'amour sommaire, ce cercle imaginaire...Des lettres puisées tout au fond de toi,petites locutions ahanées s'il le faut,mille couleurs venues sur notre couche,palette à peindre quand tu me touches.Faisons l'amour sommaire,ce cercle imaginaire...Des phrases aimées sous nos langues aux abois,cruelles sentences susurées à mon dos,tant de pages sans me vanter,... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
28 janvier 2006

Goutte après goutte...

Goutte après goutte, quand la vie nous sèparede nos doutes, que plus rien ne nous égare,pluie d'infortune qui alimente nos nuits,gloire importune laissant nos parodies.Goutte après goutte, par cette porte dérobéelaver nos déroutes, nos larmes échappéesviennent baignées de lune cueillir l'amnésie,ce temps perdu revient comme englouti.Goutte après goutte, comment quitter la scène,une dernière joute, debout dans cette arénele souffle sans rancune nous laisse sans abri,des mots sur la dune comme un dernier cri ... ... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
26 janvier 2006

Angéla

Angéla ruisselle de mots d'amour jamais dits,elle chevaucha des baleines, c'était autrefois,débarquée des carènes dans ce port de Lima,dans cette salle où se jouait le bal des maudits. Angéla sur le moment pris un ascendant,elle trinqua avec des soldats en quête d'oubli,délaissant les mises à jour avec l'ennemi,dans la pénombre des rires nonchalants. Angéla fustige le temps que lui laissent ses amants,elle chanta des chansons anciennes, sur les toits,échappée de leurs mains, les jours sans éclat,au loin quelques mâts... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:58 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 janvier 2006

Mano à mano ...

Jouer sur les phalanges de mon ordre moire,prendre ce combat comme un délice,l'eau de toi à moi tombe quand je m'égare,en petites perles évocatrices.Mano à mano, tempo à battre ma mesure...Dénombrer sous cette étoffe les héros,tendre la paume vers cette ombre florentine,la pointe de toi à moi se lève en écho,prête à en découdre pour l'échine.Mano à mano, tempo à battre ma mesure...S'attarder sur ce détail essentiel,poser la question des prémisses,la soie de toi à moi s'étend plurielle,glissant d'un pli à... [Lire la suite]
Posté par modimo à 20:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 janvier 2006

Effets secondaires ...

La mise à nu sans la peur du vide,ce feu qui crépite dans le corps,ta peau et la mienne qui coïncident,cette invraisemblance pour passeport.Ces jeux de l'amour sans hasard,c'est écrit et pourtant à faire,l'envie de nous, de cette histoire,à chaque jour, des effets secondaires.Branle bas de nos combats,on s'épuise dans nos péchés,la porte s'ouvre sur des ébats,yeux mi-clos à s'emprunter.La love story à instaurer,cet instant à naître se joue de nous,brindille perdue à trouver, ce défi d'émois, nous met à genoux. ... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

22 janvier 2006

Sommation ...

L'abus de présent nuit gravement à ma vie d'alité,sentinelle aux bras manquants de ma réalité,je tremble en t'écoutant, vanter des espoirs trépanés,vierge aux mots sanglants découper les esprits malmenés. A la premier sommation, j'ai su que je m'en tirerai pas,après tout, le temps de voler était fini pour moi. L'abus d'innocent nuit gravement à mes nuits d'agité,éternel aux yeux des enfants notre cécité,je tremble en m'éloignant, sous le feu, abandonné,les larmes de notre crime coulent sur nos mots profanés. A... [Lire la suite]
Posté par modimo à 19:44 - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 janvier 2006

Indigo ...

J'ai dévalé des ruelles, ravalé ma salive,j'ai gravi encore des échelles, déballé mes valises,la rosée m'a toujours paru si belle,à ton cou apparaissait une bretelle.J'ai touché le bonheur indigo...J'ai arraché des manuels, pêché quelques lascives,j'ai caressé bien des margelles, épuisé des coursives,la tombée m'a toujours semblé si belle,à tes lèvres me venait l'essentiel.J'ai touché le bonheur indigo...J'ai dévasté des chapelles, enlacé bien des naïves,j'ai embrassé sous des dentelles, ignoré tant de missives,la flambée... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 janvier 2006

Happiness ...

Happiness.... Rappel au livre blanc, celui qui laisse des traces,la poussière d'étoiles me revient alors à la face.A l'époque, on aurait voulu se doper à l'amour,cesser cette roulette russe à rebours,mais la petite dealeuse était déjà en cavale,et nos jours essaimés vers des rives fatales.Nos yeux écarquillés sur ce monde à refaire,on ne l'aimait déjà pas sans notre enfer.Tu lisais mon journal entre les lignes,les parallèles ne se joignent pas, un signe.Chasseurs de spleen aux matins pâles,le vent... [Lire la suite]
Posté par modimo à 23:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 janvier 2006

Un monde à part ...

Un atelier où s'entasse des ébauches de mots,de toutes tailles, des noueux, des fragiles,des tendres prêts à jongler , si faciles,des sombres, tapis, dans l'ombre de mon dos.Un monde à part, où je me perds souvent... Une impasse bordée d'arbres, d'essence rare,jamais taillés, si ce n'est pour l'aventure,des arcs, des flèches trempées dans le curare,forêt vierge de locutions sorties de mes blessures. Un monde à part, où je me perds souvent... Une silhouette entre-aperçue qui m'illumine,une lueur amie qui je le... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:59 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

 

sign

...