...

Est-ce ainsi que les Hommes vivent ?

délires, digressions, sensations, à la recherche d'une existence , animal à sociabilité réduite.

31 mars 2005

Etreintes

Je me plie, tu te courbes,tu t'échines, je m'éreinte,tu disposes, j'empreinte,tu te déplies, je te recourbe.Étreintes, encore...Je me penches, tu tombes,je t'éffleure, tu m'ignores,je t'oublie, tu me mords,tu titubes, je succombe.Étreintes, encore...Je m'échappe, tu t'approches,je te love, tu m'enroules,tu m'atteins, je me saoûle,tu tangues, je m'accroche.Étreintes, encore...Je te dépasse, tu m'étreinsJe souffle, tu écumes,tu brûles, je me consume,tu flambes, je m'éteins.Étreintes encore... toujours....
Posté par modimo à 23:03 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

30 mars 2005

Tu n'as jamais su ...

  Tu n'as jamais supour ces billets doux sous ta porte,ta curiosité resta lettre morte,le fil était bien ténu.Tu n'as jamais supour ces fleurs reçues par la poste,tu rêvais que je t'accostetel un inconnu.Tu n'as jamais supour ce livre dans ta boîte,tu cherchais encore les stigmates,mystére irrésolu.Tu n'as jamais supour mon coeur sur la braiseet vers quelle falaise,je suis venu.
Posté par modimo à 21:49 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
29 mars 2005

Souvenirs ...

Pierre par pierre,on monte le mur,où ne pousse pas de lierre,toujours pour sûr.L'idole était bien en vue,on la hisse dessus.Mes yeux brillent de la façond'une fontaine,l'eau qui s'en échappe est plus pureque tout.Il paraît que la vie continuemais tous ces acteurs sont mortset le théatre éternel continueguidé par le mauvais sort.Tu t'accroches à ton radeaumais tu ne sais s'il le faut,la solitude t'accapare, lourd fardeau,tu sais quel sera ton lot.Des pianos sonnent dans ma mémoire,comme un glaive pour un départ.Je n'irai plus au... [Lire la suite]
Posté par modimo à 22:52 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
28 mars 2005

Au pays du Silence...

Au pays du silence, des champs clos,j'ai perdu mon innocence, les yeux mi-clos.En chemin, j'ai trouvé l'audace,en vain, plus rien ne s'éfface.Dérriere moi, il y avait mes outrages,ces bribes de moi en fin de page.J'avance encore, sous la mitraille,pas encore mort mais déja je défaille.Cette terre me fût étrangére,ces derniers instants outre-mersonnent maintenant à ma porte,j'attends que le vent m'escorte.Au pays du silence, des champs clos,j'ai perdu mon innocence, les yeux mi-clos.
Posté par modimo à 18:50 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 mars 2005

Pluie

La pluie m'a rappelé son odeur,elle m'a suivi comme la rumeur,les pieds salis, tel un maraudeur,de retour d'Italie avec ses senteurs.L'éclaircie m'a laissé songeur,cette utopie du bonheur.J'ai aimé cette amie, ma douleur,maintenant me voici, en pleurs...
Posté par modimo à 22:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
26 mars 2005

Détail

J'ajuste mes mots, à ta taille,comme un roseau, vaille que vaille,un copeau échoué sur la rocaille,mes défauts, tes représailles,des coquelicots dans nos semailles.Mes rivaux ne sont pas de taille,ces signaux n'étaient que feu de paille.Ton couteau, mes entrailles,sur ma peau, nos épousailles,la fin de mes maux, un détail.
Posté par modimo à 19:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

25 mars 2005

Abandon

  S'il faut que je m'abandonne,alors, oui, pourquoi pas ?Ces flêches que tu empoisonnes,tu peux ranger ton carquois.Assez de ces amours qu'on baîllonne,c'est maintenant qu'on foudroie.Je fauche et tu moissonnes,cette herbe au bout de tes doigts.S'il faut que je te pardonne,j'irai jusqu'au nirvana,voir en toi venir ma lionne,et devenir cette proie.Tous ces messages que tu griffonnes,tous ces mots à claire-voie,j'aimerai tant que tu mentionnes,que tu m'aimes, jusqu'au trépas.
Posté par modimo à 19:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
24 mars 2005

Trêve

Toi, qui n'étais qu'un rêve,là au milieu de ma turbulence,j'ai aimé ta nonchalance,cette croix que tu m'enléves,c'est la fin de ma pénitence.Ces arbres dont je goûte la sévemettent fin à ma résistance.Tu es venue écouter mes confidenceset prendre soin de mon innocence,peut être enfin faire une trêve.
Posté par modimo à 23:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
23 mars 2005

Terres oubliées

  Je viens de ces terres oubliées,je te parle dans une langue étrangére,j'ai traversé des déserts sans voir de prisonniére,je voyage vers ces villes désabusées.J'ai souvent pris ma peine en bandoulièrepour aller éteindre le feu sous tes paupiéres.Toutes ces causes que je n'ai pas épousées.Je t'ai approché ma belle guerrière,à distance pour ne pas te déplaire,J'en ai révé de cette peau veloutée.En bordure des chemins de bruyèrescueillir ton coeur en cet fin d'hiver,j'irai demain participer à ton échappée.
Posté par modimo à 20:12 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
22 mars 2005

Merveilles

J'en ai vu des merveilles,par monts et par vaux,des mots chuchotés à mon oreillerésonnaient encore en échos.J'en ai vu des merveilles,le corps au bord des mots,toutes ces nuits sans sommeil,finir le coeur en lambeau.J'en ai vu des merveilles,tous ces fruits sans noyaux,du raisin à la treille,saoulé  par les flots.J'en ai vu des merveilles,voyager incognito,et enfin sans nulle pareille,une âme, mon eldorado.
Posté par modimo à 21:46 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

 

sign

...